Agriculture : le bio a dorénavant sa Journée européenne

haricots, tomates, carottes
fruits et légumes
© Pexels
Par adele ndjaki publié le
Journaliste
189 lectures

Le Parlement européen vient de lancer la « Journée européenne du bio ». Un événement qui sera célébré annuellement à l'avenir. Un jour spécial qui mettra une fois encore les questions environnementales mais également liées au bien-être sur le devant de la scène.

Le bio a désormais sa Journée (même s’il est important de le promouvoir quotidiennement) ! En effet, le Parlement européen  vient de choisir une date pour mettre en valeur les bienfaits de cette alimentation et ce mode de production. Et c’est le 23 septembre, date à laquelle les organisateurs ont signé la déclaration commune concernant cet événement qui a été retenu pour  célébrer la journée européenne du bio, chaque année.

Le choix du calendrier n'est pas anodin selon le commissaire à l'agriculture, Janusz Wojciechowski. Celui-ci déclare que "le 23 septembre correspond également à l'équinoxe d'automne, moment de l'année où le jour et la nuit sont d'égale longueur; il s'agit d'un symbole d'équilibre rappelant l'harmonie entre l'agriculture et l'environnement, idéalement adapté à la production biologique."

Une agriculture bio en phase avec l'environnement

En plus d’offrir des aliments plus sains aux consommateurs, l’agriculture biologique est aussi bénéfique pour la Terre. Comme l’indique un rapport de l’Institut technique de l’Agriculture Biologique, produire bio aurait des effets bénéfiques sur l'environnement. En limitant l'utilisation d'engrais, de pesticides et d'antimicrobiens, c'est l’écosystème dans sa globalité qui serait gagnant. De plus, plusieurs études ont démontré que "les champs conduits en agriculture biologique supportent des niveaux de biodiversité environ 30 % plus élevés que les champs conduits en agriculture conventionnelle"

Selon les estimations de 2018, plus de 71 millions d’hectares de terre sont cultivées selon le mode biologique. Cependant beaucoup de progrès restent à faire en la matière. Ce chiffre réprésente seulement 1,5 % de l’ensemble du territoire agricole des pays étudiés. 

A l'année prochaine donc, pour fêter le bio comme il se doit ! 

 

 

Source(s):