Santé : les bébés fortement exposés aux microplastiques !

homme, enfant allongé, couche
Un père change la couche à son enfant
© Stocklib
Par Adèle Ndjaki publié le
Journaliste
350 lectures

Trop de microplastiques présents dans les selles des bébés ! Tel est le constat dressé par des chercheurs ayant récemment publié une étude dans la revue "Environmental Science & Technology Letters".

L’organisme, et particulièrement celui des jeunes enfants, serait fortement exposé aux microplastiques. Les selles des bébés contiendraient en effet 10 fois plus de microplastiques que celles des adultes !  C’est ce que révèle une récente étude publiée dans la revue scientifique Environmental Science & Technology Letters

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont prélevé 3 échantillons de méconium (les premières selles du nouveau-né), 6 échantillons de selles d’enfants et 10 échantillons de selles d’adultes. Ensuite, les scientifiques ont analysé le taux de microplastiques qu'elles contiennent.

Pour ce faire, les chercheurs se sont concentrés sur deux matériaux : le polyéthylène téréphtalate (PET) et le polycarbonate (PC). Souvent utilisés pour fabriquer des articles destinés aux enfants (biberons, jouets, vêtements...) et aux adultes (bouteilles en plastique, contenants alimentaires...), ces microplastiques ont été la référence de cette étude. 

Des couches remplies... de microplastiques ! 

Les chercheurs ont alors remarqué que la totalité des selles des nourrissons comportaient du PET (entre 5 700 et 82 000 ng /g ) et du PC (entre 49 et 2100 ng/g). Concernant les adultes, la plupart des selles contenaient du PET (entre 0 à 16000 ng/g) et du PC (entre 37 et 620 ng/g). Des taux moindres comparés à ceux des nourrissons. Enfin, deux méconiales (premières selles après la naissance)  contenaient du PET (3 200 et 12 000 ng/g ) et seulement un méconium contenait du PC (à hauteur de 110 ng/g).

Ce résultat n'étonne pas spécialement les chercheurs. En effet, ces derniers estiment que l’exposition quotidienne moyenne des tout-petits aux microplastiques à partir de leur alimentation, PET et PC, s'élève respectivement à  83 000 et 860 ng/kg. Ce qui est beaucoup plus important que chez les adultes (PET : 5 800 ng/kg-pc/jour ; PC : 200 ng/kg-pc/jour).  

Microplastiques : les enfants surexposés ?

En pleine phase de découverte, les plus petits mettent généralement tout ce qu’ils ont à portée de main à la bouche. Peluches, jeux, vêtements… rien ne leur échappe ! Pourtant, une grande partie de ces objets contiennent du plastique. Sans oublier les articles de puériculture qui sont largement composés de cette matière. 

Une étude publiée dans Nature and food estime que les biberons libèrent 16 200 000 particules par litre de microplastiques. Un constat alarmant  puisque "l’utilisation de produits plastiques mène à l’ingestion et/ou l’inhalation d’une grande quantité de particules de microplastique et de centaines de substances toxiques" selon le rapport "Plastique et santé" écrit par le Center of international environmental law (CIEL).    

Les microplastiques ont-ils un impact sur la santé ? 

Rien n’est encore véritablement prouvé. Selon le CIEL, "l’absence de transparence relative à la présence de produits chimiques dans les plastiques et quant à leur processus de production rend impossible une évaluation complète des impacts".

Cependant, les chercheurs de l’étude publiée dans l’Environmental Science & Technology Letters soulèvent un point : "des recherches récentes suggèrent que les microparticules de moins de 10 micromètres peuvent traverser les membranes cellulaires et atteindre le système circulatoire".  Mieux vaut donc limiter cette exposition chez les enfants ! 

 

Source(s):