Nestlé veut créer la boisson qui fait maigrir sans faire de sport

Nestlé veut créer la boisson qui fait maigrir sans faire de sport
Nestlé veut créer la boisson qui fait maigrir sans faire de sport
Par Manon Laplace publié le
12193 lectures

Perdre du poids sans faire de sport. Voilà l’objectif du complément alimentaire développé par le groupe Nestlé. Projet miracle ou utopie ? Bio à la Une fait le point.

Voilà une idée qui devrait titiller la curiosité des paresseux. Mincir et jouir des effets bénéfiques du sport, sans faire de sport. C’est ce que promet la boisson que développe Nestlé, géant helvète de l’agroalimentaire notamment propriétaire des glaces Häagen-Dazs et des barres chocolatées Kit Kat.

Ce nouveau produit -miracle?- simulerait les effets de l'activité physique grâce à l'exploitation d'un nouveau composé, le C13. Celui-ci permettant de stimuler une enzyme naturelle en charge de la régulation du métabolisme. En creux, la boisson aurait une action brûle-graisse, similaire à celle induite par l’activité sportive.

Ladite enzyme, appelée AMKP, contrôle les dépenses d’énergie et favorise l’élimination des sucres et des graisses de l’organisme. “AMPK est une protéine clé des cellules et est naturellement activée par l’exercice physique. Elle contrôle les niveaux d’énergie, comme la jauge d’une voiture, et nous préviens qu’il faut se ravitailler quand notre énergie est à plat.” explique dans un communiqué de presse le Professeur Kei Sakamoto, en charge du programme.

Face à l’enthousiasme que suscite l’annonce de cette boisson, Brigitte Mercier Fichaux, diététicienne spécialiste du bio et enseignante dans deux écoles de naturopathie, s’interroge sur les potentiels effets secondaires de la molécule C13 développée par les laboratoires Nestlé et conçue pour stimuler l’enzyme AMKP.

Cette enzyme même qui pourrait, sous l’effet du complément alimentaire, promouvoir et amplifier les effets d’une activité physique, sans pour autant s’y substituer totalement. Car les effets du sport ne se cantonnent pas à la perte de poids, mais ont une incidence sur l’activité cognitive et le bien-être physiologique. Effets que la boisson de Nestlé ne prétend pas imiter. Aucune molécule ne pourra se substituer au sport même si elle active le métabolisme et permet une dépense de gras.”, souligne la diététicienne. L’activité physique permet d’augmenter le rythme cardiaque, oxygéner l’organisme, éliminer les déchets métaboliques ou encore améliorer la souplesse articulaire. Autant de bienfaits que la boisson préparée par Nestlé n'assurera pas.

Selon le groupe, l’ambition de cette boisson est de bénéficier à ceux dont l’activité physique est compromise par l’âge, la maladie ou le handicap, et d’améliorer les performances des sportifs. Un faux prétexte selon Brigitte Mercier Fichaux, qui rappelle que des sports et activités de rééducation physique adaptés aux personnes handicapés existent.

Pour les personnes souffrant d’obésité ou de diabètes, cette boisson est une utopie, et ne peut se substituer à une vraie prise en charge diététique et nutritionnelle pour régler le problème de manière durable.

Pour l’heure, la préparation de Nestlé n’en est encore qu’à un stade expérimental et devrait être testée sur des animaux de laboratoire dans les années à suivre.
 

Commentaires