La sédentarité tue aussi : voici 5 innovations pour rendre la posture assise active

femme bureau swiss ball
Optez pour une swiss ball ou un siège mobile pour lutter contre la sédentarité
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
3560 lectures

Trop sédentaires au travail et à leur domicile, les Européens sous-estiment les risques sur la santé du manque d'excercice. C’est en effet ce que révèle une étude menée dans 8 pays, dont la France, pour l'association Attitude Prévention. Or, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la sédentarité est responsable de 600 000 décès par an en Europe. Pour contrer cette absence d'activité physique, opter pour un siège mobile peut être une bonne alternative.

Qu’ils soient au travail ou chez eux, les Européens sont trop sédentaires. Problème : ils sous-estiment bien souvent les risques d’une telle habitude sur la santé. Après avoir évaluer le niveau d'activité physique des habitants de 8 pays (dont la Finlande, l'Espagne et la France), le temps passé assis, les activités préférées pendant le temps libre et l'accès à des infrastructures sportives à proximité du domicile, les experts tirent la sonnette d’alarme. Selon l'association Attitude Prévention, les Européens passent en moyenne 7h26 assis par jour. La situation est encore plus préoccupante chez les jeunes de 18-35 ans (8h19 en moyenne contre 6h53 pour les plus de 50 ans).

Des effets délétères méconnus

Seuls 28 % des Européens ont conscience que la sédentarité a un impact négatif sur la santé. Les effets les moins connus sont ceux liés au cancer ou aux troubles psychologiques (dépression, anxiété) et au diabète. Au contraire, les problèmes d'obésité et les maladies cardiovasculaires sont mieux identifiées.
Les Finlandais et les Hollandais figurent parmi les meilleurs élèves. Chaque jour, les premiers restent assis 5h50 et les seconds 6h13. En queue de peloton : les Italiens et les Britanniques avec respectivement 7h32 et 8h13. De leurs côtés, les Français se situent dans la moyenne européenne avec 7h24.

A la maison, même combat !

Alors qu'ils restent majoritairement assis durant leur journée au travail, les Européens ne bougent pas plus durant leur temps libre. Leurs activités favorites sont surtout sédentaires : naviguer sur Internet, se promener et visionner des films, émissions ou séries composent le trio de tête. La moitié des 18-35 ans citent regarder un film, une émission ou une série, aller au cinéma ou au théâtre ou fréquenter des restaurants/bars.
Plus sportifs, les Finlandais favorisent les activités en plein air (35 %) contrairement aux Britanniques qui préfèrent se rendre dans les restaurants et bars (30 %) et faire des activités culturelles (lecture à 40 %, cinéma/théâtre à 16 %). "Les habitants des pays latins, à l'inverse, expriment une préférence pour la promenade" (57 % au Portugal, 52 % en Espagne, 51 % en France et 50 % en Italie), selon l'enquête. 

Un siège qui incite à bouger

Pour pallier ce manque d’activité au quotidien, il est important de trouver des astuces. Pourquoi ne pas troquer sa chaise de bureau contre un siège mobile multifonctions. En plus de lutter contre la sédentarité, vous éviterez le mal de dos.

  • Un bureau vélo

    Pédaler en travaillant, c'est possible grâce au DeskCize Pro, imaginé par la société Flexispot. Ce bureau destiné à lutter contre la sédentarité est composé d'un vélo d'appartement et d'un poste de travail réglable. Ainsi, il est possible d'alterner la positon assise avec la station debout. Ce produit a obtenu le prix de l'innovation au CES de Las Vegas en 2018. Côté prix, il faudra compter environ 550 euros.  
     
  • Un tabouret fitness


    Ultra léger (2 kg) et véritable accessoire de fitness, le tabouret high-tech, Active Base, fonctionne avec un système de rotules situé en haut du tabouret et sous sa base pour effecteur de multiples mouvements. Ce produit, conçu par l'ex-skieur français, Guilbaut Colas, champion du monde de ski de bosses en 2011, permet d'aligner la colonne vertébrale avec le bassin pour lutter contre le mal de dos, comme les cervicalgies et les lombalgies. Top ! 
     
  • Un siège ballon


Vous pourrez aussi remplacer votre ancienne chaise de bureau pour une Swiss Ball (ou ballon de gymnastique). Peu cher, celle-ci vous empêchera, par exemple, de croiser les jambes et d'avoir le dos voûté. Pour éviter la chute, vous apprendrez progressivement à mobiliser vos muscles et à gainer votre bassin. Avec un peu entraînement, vous pourrez tenter de légers roulements de gauche à droite, d'avant en arrière et des levées de jambes. Les tarifs s'élèvent de 20 à 100 euros. 

  • Le treadmill desk

    L'option idéale pour les habitués de la salle de sport ou, au contraire, ceux qui n'ont pas le temps d'y aller ! Le treadmill est un tapis roulant combiné à un bureau. Deux inconvénients en revanche : ce produit est assez encombrant et onéreux. Il faut compter environ 649 dollars l'unité. Pour équiper tout l'open space, ce n'est donc pas la solution la plus économique. 
     
  •  La roue de hamster... pour humain ! 

    Vous avez une âme de bricoleur ? Votre bureau ou votre logement est spacieux ? Laissez-vous tenter pour cette création de l’artiste californien Robb Godshaw et du développeur Will Doenlen. Toutefois, cette roue de hamster géante, mesurant plus 2 mètres de diamètre, conviendra surtout aux plus accrobates d'entre vous. Découvrez le plan complet pour fabriquer la vôtre. Mieux vaut tout de même demander l'autorisation à son patron en amont avant la construction...

 

En plus de ces innovations, il est aussi bon de se déconnecter. Abandonnez vos écrans quelques heures le temps d’une balade en forêt, d’une randonnée ou encore d’une sortie à la piscine (naturelle de préférence). N’hésitez pas non plus à vous rendre au travail à pied ou à vélo, si vous le pouvez.

 

Avec AFP/Relaxnews

Source : 
AFP/Relaxnews

Commentaires