Comment conserver son lait maternel ?

conserver lait maternel
Comment conserver son lait maternel ?
Par Dorothée Blancheton publié le
1559 lectures

Lorsque l’on allaite son bébé, conserver son lait maternel peut se révéler pratique. Que ce soit à température ambiante, au réfrigérateur ou au congélateur, toutes les méthodes sont possibles, à condition de respecter certaines règles. Véronique Darmangeat, consultante en lactation, auteure de "Ma bible de l’allaitement" (éditions Leduc S.) et fondatrice d’un centre d’allaitement à Paris, nous conseille.

Vous allaitez votre bébé et avez parfois trop de lait ? Vous reprenez le travail et avez besoin de tirer votre lait pour faire face à vos absences ? Quelles que soient les raisons, sachez que vous pouvez tout à fait conserver votre lait maternel. Les informations concernant sa conservation varient toutefois selon les sources consultées. Véronique Darmangeat, consultante en lactation, elle, se réfère à la banque de lait humain des Etats-Unis qui a établi ses recommandations à partir de méta-analyses.

Lait maternel : des délais de conservation variables

A une température ambiante de 25°C, notre experte affirme que le lait peut se conserver entre 4 et 6 heures. Il peut rester huit jours au réfrigérateur, si celui-ci est bien réglé à 4°C. S’il est déjà un peu âgé, réfrigère moins bien ou que vous l’ouvrez régulièrement, réduisez à cinq jours la conservation.

"Ne le mettez surtout pas dans la porte du frigo car c’est la partie la moins froide. Placez-le sur les étagères, dans la zone la plus fraîche", recommande Véronique Darmangeat.

Au freezer, votre lait maternel peut se conserver deux semaines. Enfin, au congélateur, sa conservation sera optimale pendant six mois. Entre 6 et 12 mois, "il perdra un peu de ses propriétés mais elles resteront tout de même largement supérieures à une préparation pour nourrisson", ajoute la spécialiste. Si vous tirez votre lait au travail, prenez une glacière isotherme et quelques blocs de glace avec vous. Vous pourrez ainsi conserver votre lait maternel pendant 24 h à 15°C. Toutefois, ne cumulez pas les durées maximales. Ainsi, n’attendez pas d’être à 5 jours de conservation au réfrigérateur pour ensuite congeler votre lait.

Bien choisir son récipient

"Le meilleur contenant pour conserver son lait maternel est le verre mais cela prend vite de la place, notamment au congélateur ", explique la consultante en lactation. Celle-ci préconise donc plutôt d’utiliser des sachets à empiler dans le congélateur. Des sachets de glaçons pourront également servir. Ils présentent l’avantage de pouvoir décongeler de petites quantités, au fur et à mesure selon les besoins de votre bébé. En revanche, évitez les sachets si vous conservez votre lait au réfrigérateur ou si vous souhaitez le transporter car ils sont plus fragiles. Pour le réfrigérateur, un simple récipient propre, de préférence en verre, et qui se ferme fera l’affaire.

Comment réchauffer le lait maternel ?

Si le lait était conservé au réfrigérateur, "il est préférable de le réchauffer avant de le donner, surtout si vous avez un nourrisson. Si le lait est trop froid, le tout-petit va être obligé de brûler des calories pour se réchauffer", confie l’experte. Passez donc votre biberon de lait maternel sous l’eau chaude du robinet ou dans un bol d’eau chaude. Si votre bébé n’a pas fini tout son biberon, vous pouvez le remettre au réfrigérateur jusqu’au prochain repas mais pas au-delà car il a déjà été réchauffé.
Si vous devez sortir et que vous avez pris du lait qui était au réfrigérateur, vous pouvez le garder à température ambiante pendant deux ou trois heures. Inutile de vous encombrer de glacière ou de recourir à une préparation de lait infantile.
Avec du lait congelé, il faut procéder à la décongélation en douceur. "La congélation détruit certains facteurs immunitaires du lait maternel et celui-ci est alors plus fragile, comme tous les aliments congelés d’ailleurs", précise Véronique Darmangeat. La solution ? La veille, mettez votre lait à décongeler au réfrigérateur. Il pourra y rester jusqu’à 24 h. Si vous êtes pressée, vous pouvez aussi le placer sous l’eau chaude du robinet mais il faudra alors le consommer immédiatement.

Bon à savoir

Quand le lait est placé au réfrigérateur, une couche de gras peut se former à la surface de celui-ci. "Cela ne signifie pas que le lait a tourné. Il faut simplement le mélanger un peu pour qu’il soit de nouveau homogène et il peut ensuite être bu", conseille l’experte. Par ailleurs, parfois, le lait maternel peut sentir mauvais au bout de quelques heures. Cela dépend des femmes et arrive rarement. Cette odeur désagréable apparait si les enzymes ont commencé la digestion du lait. Toutefois, si votre bébé l’accepte, vous pouvez tout de même lui donner à boire car il est toujours propre à la consommation. S’il n’aime pas le goût, la prochaine fois que vous tirerez votre lait, chauffez-le aussitôt à 60° pour désactiver les enzymes et mettez-le au réfrigérateur.

 

 

 

Source(s):
  • Interview Véronique Darmangeat, consultante en lactation
Commentaires