5 conseils pour un Noël diététique et sain

5 conseils pour un Noël diététique et sain
5 conseils pour un Noël diététique et sain
Par AFP/Relaxnews publié le
2006 lectures

A l'approche de Noël et de ses réjouissances culinaires, voici 5 conseils pour mettre ses papilles à la fête tout en bénéficiant des vertus d’aliments sains et gourmands.

Les fêtes de fin d'année peuvent ressembler à une suite infinie de repas et de réunions de famille avec nourriture et alcool à profusion. Résultat : sensations de lourdeur voire indigestions. Voici donc 5 conseils pour profiter pleinement des bons petits plats de fête sans prendre un gramme !

1. Commencez la journée par de l'exercice

Le matin de Noël peut rapidement être frénétique avec les enfants, les cadeaux, le repas à préparer... Mais il est possible de commencer la journée du bon pied en faisant de l'exercice pour désamorcer les dégâts à venir au cours de la journée. Essayez de sortir faire un jogging ou une marche rapide (6 km/h). S'il ne vous est pas possible de sortir, une petite séance de sport à la maison fera l'affaire. Cela vous permettra d'avoir un petit moment pour vous avant l'arrivée de la famille ou des amis et de vous ouvrir naturellement l'appétit.

2. Légumes à volonté

Bien que de nombreux plats servis à Noël regorgent de calories, de graisses et de sucre, de nombreux légumes de saison peuvent aussi s'intégrer aux repas de fêtes. N'hésitez pas à remplir votre assiette de légumes d'hiver comme les carottes, les choux de Bruxelles, le chou fleur ou les panais pour atteindre les 5 à consommer par jour même pendant les fêtes, ce qui n'est pas toujours évident.

3. N'oubliez pas les fruits

Les friandises et les chocolats ont la cote à Noël, mais il ne faut pas oublier les fruits. Les oranges et les clémentines font partie de la tradition en cette saison. N'hésitez donc pas à en manger en cas d'envie de sucre. Les fruits secs comme les raisins sont aussi très prisés en cette fin d'année. Ils représentent une alternative plus nutritive que le chocolat. Associez-les à des noix ou des amandes pour des encas sains et truffés de protéines.

4. Mettez la pédale douce sur l'alcool

Le jour de Noël est souvent synonyme de ronde des vins et des alcools, mais essayez d'espacer les verres le plus possible, le lendemain ne sera que plus agréable. Bien qu'il puisse être tentant de commencer à boire tôt, en cuisinant par exemple ou à l'apéro, attendez de boire une fois le repas commencé afin de réduire le nombre de verres pendant la journée. Et n'oubliez pas la règle d'or de l'alternance entre un verre d'alcool et un verre d'eau qui permet de limiter les maux de tête.

5. Optez pour les herbes aromatiques

Les repas de fête sont l'occasion de mettre les herbes aromatiques à toutes les sauces afin d'obtenir des plats sains, diététiques et originaux tout en bénéficiant de leurs vertus digestives, antioxydantes et antiseptiques. Les herbes de Provence (thym, romarin, basilic, origan, aneth) et les fines herbes (persil, coriandre, estragon, ciboulette) ont l'avantage de se marier avec tous les plats stars de Noël : les fruits de mer, le saumon, les viandes et volailles, les poissons et même certains desserts (mousse de fruits ou mousse au chocolat, compotées). En fonction de vos goûts, piochez dans cette large palette pour remplacer le sel dans les préparation (sauces et farces). 
Certaines herbes sont également connues pour repousser les virus de la saison. Parmi elles, le thym, l'origan et le serpolet. Antiviraux et antibiotiques naturels, ils préviennent l'apparition du rhume, de la grippe, de la bronchite ou encore de la sinusite. Aussi, vous pouvez donner du pep's à votre traditionnelle salade de fruits en y ajoutant du basilic ou de la menthe fraîche. En plus de ravir les papilles de vos convives, ces touches gustatives permettront de mieux digérer et d'éviter les spasmes en fin de repas. Quant aux saveurs épicées de Noël, il serait dommage de s'en priver dans les mousses, gâteaux ou desserts glacés. Cannelle, cardamome et clou de girofle enveloppent, réchauffent et permettent de bien digérer.

Bonus : la cannelle agit comme un coupe-faim quand l'envie de sucré se fait sentir. Si vous ne faites pas partie des 53 % des Français qui cultivent leurs herbes aromatiques à domicile, vous pouvez très facilement vous fournir au marché ou en magasins. Pour les plus pressés, la version "petit pot surgelé" est très pratique et garantit des herbes fraîches. Enfin, le manque de sommeil ouvrant l'appétit et l'attrait pour les aliments gras et sucrés, veillez à dormir au moins 7 heures par nuit avant Noël et entre les deux réveillons.

Commentaires