Ces fruits qui nous soignent

Ces fruits qui nous soignent
Ces fruits qui nous soignent
Par Cécilia Ouibrahim publié le
1758 lectures

Bien se nourrir est primordial pour se maintenir en forme. Si consommer au moins 5 fruits et légumes par jour est fondamental pour une alimentation saine et équilibrée, certains fruits pourraient également aider à combattre certaines maladies. Explications.

Une étude menée par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a prouvé qu’une meilleure alimentation pouvait considérablement réduire le risque de cancer. L’obésité est également pointée du doigt comme étant un véritable facteur de risque dans le développement des cancers, surtout chez les personnes sédentaires. Si la malbouffe et le surpoids sont responsables de plus de 5 % des nouveaux cas de cancer en France, il faut diminuer sa consommation de produits transformés et privilégier certains aliments qui peuvent combattre les maladies. Présentées lors du congrès Nutrition 2018 de l'American Society for Nutrition (Boston), de nombreuses recherches ont révélé les étonnants pouvoirs de guérison de divers aliments. Frais, juteux, désaltérants ou gourmands, certains fruits regorgent de bienfaits et peuvent venir à bout des problèmes de santé.

Les fruits : remèdes miracles ?

Pommes et poires

Alors que la pomme soulage les toux persistantes, la fièvre et les coliques, elle améliore également la respiration et prévient le cancer du côlon. La poire, quant à elle, pourrait prévenir la formation d’hémorroïdes et favoriserait la rétention, dans le corps, du calcium provenant des aliments. 

Le melon et la pastèque

Riche en potassium, en carotène et en vitamine C, le melon purifie et régénère les tissus. L’un des fruits les moins caloriques, il contient beaucoup d’eau et a un véritable pouvoir diurétique. Il réduit également le risque de malformations congénitales et les maladies cardio-vasculaires. 
Fruit de l'été par excellence, la pastèque regorge de bienfaits. Composée à plus de 90 % d'eau, ce fruit contient également de la citrulline, qui permettrait de soulager les douleurs musculaires. Certainement l'une des raisons pour laquelle les sportifs raffolent de cet aliment !

Les prunes et les pêches 

La prune aide à l'élimination rénale et à désengorger le foie. La pêche regorge de vitamine B et E et améliore le transit : il s’agit du fruit phare des sportifs pour leurs activités physiques les plus intenses !

Les raisins

Intégrer quotidiennement du raisin dans son alimentation pourrait réduire efficacement les risques de cancers, notamment du poumon. Riches en flavonoïdes, leurs pépins ont également des vertus antioxydantes et soulagent asthme et bronchites chroniques.

La banane

Riche en fibres et nutriments, la banane regorge de vertus pour la santé. Elle permet de prendre soin du système cardiovasculaire et de guérir les ulcères. Selon une étude suédoise réalisée en 2005, la banane pourrait prévenir le cancer du rein. Le fruit renforce également les défenses immunitaires. Sa consommation stimule la production d’anticorps et aide à prévenir les infections. Sa forte teneur en vitamines ainsi que ses bienfaits santé font de la banane le fruit par excellence des femmes enceintes !

Les agrumes

Oranges, pamplemousses ou citrons, les agrumes sont connus pour leurs nombreux bienfaits santé. Riches en bioflavonoïdes (substances chimiques qui luttent contre l’inflammation au niveau cellulaire), les agrumes ont des propriétés anti-inflammatoires. Ces fruits juteux aident à gommer les coups de fatigue et à mieux résister aux agressions microbiennes. Consommer quotidiennement des agrumes pourrait inhiber la prolifération de cellules cancéreuses, notamment sur les glandes mammaires grâce aux flavonoïdes qu’ils contiennent) et diminuer ainsi les risques de cancer du sein. Avec leur importante teneur en vitamine C, les agrumes sont de véritables cocktails en antioxydants. Cette composition leur confère un pouvoir anti-âge. Ils agissent aussi contre l’hypertension et favorisent la résistance et la capacité de dilatation des vaisseaux sanguins. Les agrumes ont également un autre bienfait commun : leur importante source en minéraux : tous regorgent de calcium et de potassium qui diminuent la rétention d’eau, renforçant ainsi la solidité des os.

La mangue

La mangue serait bénéfique pour la santé du coeur et des vaisseaux sanguins. Véritable remède contre les maladies cardiovasculaires, ce fruit permettrait de réduire la pression artérielle, notamment chez les femmes ménopausées selon une étude menée en juin 2018 par les chercheurs de l’Université de Californie.

L’avocat

Oui, l’avocat est un fruit et pas des moindres ! Très riche en lipides, cet aliment originaire du Mexique contient de précieux acides gras mono insaturés, bénéfiques pour la santé cardiovasculaire. L’avocat participe également à la régulation du mauvais cholestérol tout en préservant le bon. De quoi largement justifier le qualificatif “d’or vert” de ce délicieux fruit exotique.

Les fruits rouges, des trésors antioxydants

Les baies, bleuets et mûres

Loués pour leur richesse nutritionnelle, les fruits rouges tels que les baies, les bleuets ou les mûres, sont connus pour être de vrais concentrés d'antioxydants, de vitamines, de minéraux et d'oligo-éléments. Incontournables alliés santé, ces superfruits violets luttent contre les radicaux libres -qui agissent sur le vieillissement prématuré des cellules- et protègent des risques de cancer. Le bleuet améliore également la mémoire et les baies de goji renforcent le système immunitaire et aident l’organisme à lutter contre la fatigue.

Les fraises et les framboises

Grâce à leur riche teneur en vitamine C et en acide ellagique (polyphénol antioxydant), les fraises peuvent prévenir le cancer et les maladies cardiovasculaires. Une étude menée en 2011 par des chercheurs de l’Université de l’Ohio a démontré l’efficacité des fraises contre le cancer de l’œsophage. Aussi, consommer quotidiennement ces fruits rouges permettraient de diminuer le risque d'infarctus. Riche en fibres, la framboise lutte contre les troubles digestifs, les rhumatismes ainsi que les retards menstruels. 

La canneberge

Ce fruit protégerait du cancer de la prostate et réduirait l'effet de l'athérosclérose. Egalement appelée cranberry (son nom anglais), la grande airelle rouge d’Amérique du Nord peut prévenir les infections urinaires. C’est aussi le cas des queues de cerises qui, préparées en infusion, soulagent ces infections. En règle générale, la cerise jouit d’un taux record de bêta-carotène, une substance qui favorise la vue et contribue à la santé de la peau.

Les pouvoirs des fruits à coque sur la santé

Si les bienfaits santé des noix et autres fruits à coque ne sont plus à prouver, une étude menée en avril 2018 par les chercheurs de l'École de santé publique de l'Université de Loma Linda (Californie) a évalué les effets des régimes alimentaires riches en fruits à coque sur les maladies cardiovasculaires.
Résultat : la consommation de protéines provenant de fruits à coque serait bénéfique pour la santé cardiaque, le risque de maladie cardiovasculaire étant réduit de 40 %.

Les noix

Selon une étude de l’Université de Toronto menée en 2011, les noix permettraient de réduire considérablement le taux de « mauvais » cholestérol des diabétiques et ainsi de mieux maîtriser leur glycémie. 
Riches en composés phytochimiques, les noix améliorent le bon fonctionnement du cerveau, favorisent la mémoire et les liens entre les neurones. Grâce aux acides gras poly-insaturés qu’elles contiennent, elles luttent contre l’inflammation et l’oxydation des cellules. Plus qu’un simple aliment tendance et goûteux, la noix pourrait donc jouer un rôle contre les maladies dégénératives comme Alzheimer.

Les noix de pécan

Une recherche de l’Université de Boston parue en mai 2018 a révélé que la consommation de noix de pécan pouvait considérablement influencer sur les biomarqueurs des maladies cardiaques. Une petite poignée de ces délicieux fruits secs favoriserait l’amélioration de la sensibilité à l’insuline et la prévention des maladies cardiovasculaires. Les noix de pécan contiennent des antioxydants qui permettent de lutter contre les radicaux libres et participent à la réduction du taux de cholestérol. Foisonnant de vitamines et minéraux, elles permettraient également de lutter contre le diabète de type 2, représentant 90 % des cas de diabète. 

Les amandes

Connus depuis des millénaires, les bienfaits des amandes sont nombreux. Ces fruits à coque sont également d'excellents alliés pour les défenses immunitaires. En plus de leur forte teneur en nutriments, les amandes ont de véritables propriétés antioxydantes. Une seule poignée quotidienne pourrait contenir une quantité de polyphénols (antioxydants) équivalente à celle d’un bol de brocoli ou de thé vert. Cerveau, digestion, peau… il y a fort à parier que les secrets des amandes n'ont pas tous été élucidés.

 

 

 

 

 


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires