Ces 4 pays qui ont interdit le glyphosate

Ces 4 pays qui ont interdit le glyphosate
Ces 4 pays qui ont interdit le glyphosate
Par Cécilia Ouibrahim publié le
10567 lectures

Alors que le Vietnam a récemment interdit l’usage du glyphosate sur ses sols, les états qui ont banni l’herbicide sont rares. Voici, en infographie, les 4 pays qui ont décidé de damer le pion au géant agrochimique américain Monsanto.

Après que le jardinier Dewayne Johnson ait fait plier Monsanto, la cour américaine a récemment condamné la firme rachetée par Bayer à verser 80 millions d’euros à Edwin Hardeman, un plaignant ayant contracté un cancer de la lymphe. 
Aussi, de nombreuses études corrèlent la dangerosité du Roundup et de son principe actif, le glyphosate. Face à ces révélations, plusieurs pays ont décidé de bannir cet herbicide de leurs sols. En avril 2019, le Vietnam a choisi d’interdire ce pesticide, invoquant sa "toxicité". Une décision qui n’a pas fait l’unanimité aux Etats-Unis, où le ministre américain de l’Agriculture, Sonny Perdue, a jugé le projet injustifié. "Nous sommes déçus" par cette décision "qui va avoir des effets dévastateurs sur la production agricole mondiale", a-t-il déploré. 
Le glyphosate, pourtant bien ancré dans l’industrie agroalimentaire mondiale, est déjà interdit par quelques rares pays. Voici en infographie, les 4 pays qui ont fermé leurs portes à cet herbicide décrié. La France suivra-t-elle ? 


Commentaires