La tendance "no soap" : quelles vertus pour la peau et la santé ?

pommeau de douche
La tendance "no soap" : quelles vertus pour la peau, la santé ?
© Pixabay
Par Dorothée Blancheton publié le
8032 lectures

La tendance "no soap" consiste à se laver le corps uniquement à l’eau. Objectif ? Limiter sa consommation de produits d’hygiène, moins polluer, faire des économies et éviter des savons et gels douche parfois agressifs pour la peau…

Depuis quelques temps, on assiste à un essor du minimalisme. Une manière de consommer moins pour revenir à l’essentiel sans se laisser influencer par la société. Dans cette tendance, on trouve le "no soap". L’idée ? Se laver le plus naturellement possible, sans savon, juste à l’eau. Les produits d’hygiène habituels étant jugés trop agressifs pour la peau, pas assez naturels, trop polluants, etc. Une expérience qui semble séduire ceux qui l’ont testée.
Marie raconte ainsi sur son blog slowandcute.fr qu’elle a toujours été sujette aux problèmes de peau. Pour lutter contre son eczéma et autres rougeurs à la sortie de sa douche, elle appliquait quantité de crèmes et cherchait inlassablement un savon meilleur qu’un autre pour résoudre ses problèmes.

Alors que la jeune femme revoit ses habitudes pour se simplifier la vie, éviter des dépenses inutiles et moins polluer, elle en vient par la même occasion à délaisser les produits d’hygiène et cosmétiques. Elle choisit alors de se laver tous les jours… à l’eau. De temps en temps, elle s’accorde un moment de bien-être avec un bain dans lequel elle ajoute 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude et un pochon en tissu contenant des grains de lavande. Elle s’enduit après d’huile végétale et se rince. "J’aime les moments cocooning où je prends soin de moi ! Je trouve d’autres plaisirs que celui d’utiliser des produits, c’est tout ! ", confie ainsi Marie. 

Des produits agressifs pour la peau

Il faut dire que certains gels douche et savons peuvent aussi fragiliser la peau. "Les produits contenant des agents saponifiants sont très agressifs pour la peau. Ils contribuent à l’assécher et peuvent favoriser l’apparition d’eczéma chez les personnes plus sensibles. C’est d’autant plus vrai si l’eau est calcaire", souligne ainsi le Dr Valérie Callot, dermatologue. Notre peau est, en effet, protégée en surface par un film hydrolipidique. Celui-ci constitue une barrière vis-à-vis des agressions extérieures que sont la pollution, l’eau calcaire, des gels douche trop décapants… Mais celles-ci finissent par dégrader ce film qui peine alors à jouer pleinement son rôle protecteur. La peau s’assèche, devient moins souple et donne une impression désagréable de tiraillement.

Des alternatives plus douces

Faut-il pour autant bannir de son quotidien tout produit lavant pour le corps ? Miser uniquement sur un bon lavage à l’eau ? Pas vraiment selon le Dr Callot qui encourage à se laver avec un produit adapté, si possible sans agent saponifiant, plutôt qu’uniquement à l’eau. "On a l’impression avec ce type de mouvement de revenir en arrière. Effectivement, les gels douche ultra parfumés et colorés, les boules effervescentes et très odorantes pour le bain, ce n’est pas l’idéal pour la peau. Mais il faut trouver un juste milieu pour limiter l’agressivité de certains produits et en même temps assurer une vraie hygiène", déclare le Dr Callot. La dermatologue conseille ainsi plutôt de s’orienter vers un gel ou un savon surgras qui dispose d’actifs surgraissants et hydratants, ou vers un syndet (une base lavante ultra-douce et sans savon, Ndlr) ou bien encore une huile lavante. Après le rinçage, une partie des agents surgras de ces produits va en effet rester à la surface de la peau et restaurer le film hydrolipidique pour hydrater et assouplir la peau.

No soap : à chacun de tester…

Le gel surgras et la crème hydratante, Katie les a longtemps adoptés pour sa peau fragile et très réactive. Mais elle a fini par en avoir marre de tous ces produits. Depuis quelques semaines, elle se lave, elle aussi, le corps et le visage uniquement à l’eau. "J’étais sceptique au début, mais ma peau revit ! Je n’ai plus de rougeurs, ma peau est plus belle et j’ai dit bye bye aux jambes sèches !", se réjouit la jeune femme.
Marie, la blogueuse, elle, réserve l’usage du savon au lavage de ses mains pour éviter les maladies contagieuses. Depuis qu’elle se lave sans savon, elle assure que son corps a fait le travail et s’est autorégulé. Elle n’a plus la peau sèche, d’eczéma, ni de tiraillement... et elle sent bon ! "Et j’y tiens ! Je précise quand même que j’ai une alimentation saine et équilibrée et que je travaille à la diminution de mon mauvais stress. (…) Notre odeur corporelle dépend de ce que notre peau a besoin d’éliminer. (…) Un peu moins de sucre… un peu moins de protéines animales… un peu plus de détente et de relaxation…", suggère ainsi Marie sur son blog aux personnes qui voudraient tester le "no soap". Alors tentés par l’expérience ?


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires