Viande et volaille : 5 erreurs à ne plus faire en cuisine

cuisiner viande
Viande et volaille : 5 erreurs à ne plus faire en cuisine
© Pixabay
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
3183 lectures

Aujourd’hui, la tendance est à une consommation plus raisonnée de viande pour des raisons sanitaires et environnementales. Et ceux qui choisissent d’en manger moins privilégient aussi la qualité et le bio. Raison de plus pour ne pas tout gâcher une fois aux fourneaux ! Voici 5 erreurs courantes à rayer de la liste pour des plats encore plus savoureux.

Laver sa volaille, piquer ses saucisses avant de les mettre sur le grill… en cuisine, les fausses bonnes idées sont courantes. Or, il est dommage d’abîmer un produit cher comme la viande ou de rater un plat à cause d’une mauvaise habitude. Découvrez les erreurs à ne plus faire pour être un vrai chef ! 

1. Laver son poulet

S’il est important de laver régulièrement son réfrigérateur et son congélateur pour éviter la prolifération des bactéries, une fois que l’on sort sa volaille crue du frigo, il ne faut pas le passer sous l’eau. En effet, cela ne ferait que disperser les bactéries qu’elle contient (Salmonella, Campylobacter et Clostridium perfringens) dans l’évier, sur votre vaisselle ou les autres aliments. En 2014, l'Agence britannique de sécurité alimentaire (FSA) avait lancé une alerte à ce sujet. Une campagne contre le rinçage de poulet a également été lancée en France en 2012. Plus récemment, en septembre 2019, un rapport du Département de l'agriculture des États-Unis (USDA) et de la North Carolina State University a confirmé que laver le poulet cru augmente le risque d’intoxication alimentaire. Pour éliminer les bactéries d’une volaille, il suffit simplement de bien la cuire.

Servir la viande juste à la fin de la cuisson

S’il est difficile de résister aux bonnes odeurs de cuisson, il faudra patienter quelques minutes avant de découper et de servir la viande. Le temps de repos permet aux sucs de se répartir de manière homogène dans les chairs pour une viande moelleuse à souhait ! Lorsque la cuisson est terminée, laissez le couvercle sur votre viande le temps qu’il faut selon la taille de vos ou votre morceaux (entre 5 et 10 minutes).

Piquer les saucisses

Si les saucisses industrielles regorgent notamment de graisse, celles provenant d’un bon boucher seront, bien entendu, de meilleure qualité. Il est alors inutile de les piquer. Un geste à éviter d’autant plus lors de vos barbecues. En effet, cela fera s’échapper le gras sur les braises et provoquera des flammes. Résultat : vos saucisses seront sèches ! 

Mettre de la viande froide dans une poêle chaude

Avant de mettre votre viande dans votre casserole ou poêle, il est important qu’elle soit à température ambiante. Ainsi, sortez là du réfrigérateur 10 à 20 minutes avant de la cuire. La cuisson se fera alors plus facilement à l’extérieur comme à cœur.

Retourner la viande toutes les minutes

On a parfois tendance à retourner la viande toutes les 2 secondes. Une manie à oublier ! Il suffit simplement d’effectuer ce geste lorsque la pièce est bien saisie d’un côté, pour cuire ensuite le second !

Photo : © Pixabay

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires