Non, l’homéopathie ne permet pas de guérir du coronavirus affirme Boiron

homéopathie
Non, l’homéopathie ne permet pas de guérir du coronavirus affirme Boiron
© Pixabay
Par La rédaction publié le
1918 lectures

Suite au tweet, effacé depuis, d'un homme politique suisse membre du Conseil national qui assurait que "l'homéopathie Oscillococcinum de Boiron pouvait affaiblir une corona-infection", le laboratoire a dû répondre.

Si l’homéopathie a toujours de nombreux adeptes, les professionnels de cette médecine alternative ont accumulé ces derniers mois les coups durs. Alors qu’en octobre dernier le Conseil de l'Ordre des médecins a mis fin au titre d'homéopathe pour les futurs médecins, et que le ministère de la Santé a confirmé que les médicaments et les préparations homéopathiques ne seront plus remboursés par la sécurité sociale dès janvier 2021, le secteur, décrié par de nombreux médecins conventionnels, vit une nouvelle polémique.

En pleine crise du coronavirus, un politique suisse a indiqué dans un tweet datant du 28 février que l'homéopathie Oscillococcinum de Boiron pouvait affaiblir une corona-infection "car elle prévient et combat bien les maladies grippales issue de la même famille de virus". Mais cela n’a pas plus au principal concerné. La filiale américaine du laboratoire pharmaceutique Boiron a assuré qu'il ne recommande pas l'utilisation de ses produits "pour le traitement ou la prévention des symptômes liés au coronavirus". Il demande aux patients de "suivre les conseils des responsables gouvernementaux et des prestataires de soins de santé lors d'une crise sanitaire comme celle-ci". Le tweet a été effacé depuis.

Le gouvernement indien plébiscite aussi l’homéopathie  

Comme l’indique Franceinfo, le gouvernement indien avait lui aussi conseillé dans un communiqué, le recours à l'homéopathie pour lutter contre le coronavirus, en plébiscitant notamment le médicament homéopathique Arsenicum album 30.  

Boiron France approuve, de son côté, dans les colonnes de FranceInfo, l’avis de sa filiale américaine."Dans la situation épidémique que nous traversons, chacun doit agir avec responsabilité et suivre les recommandations publiées par les instances sanitaires de son pays", souligne le laboratoire. "Il ne faut pas faire croire que l'homéopathie serait une solution 'miracle' et ainsi prendre le risque de détourner certains de la conduite à tenir dans ce contexte". Et ce, même si, "certains médicaments homéopathiques sont traditionnellement utilisés pour optimiser l'immunité des patients face aux différentes infections virales."

Pensez donc à vous laver régulièrement les mains ou, à défaut, à utiliser un gel antibactérien et à tousser dans votre coude.

Source(s):
Commentaires