Loisirs, culture, sport : 15 choses à faire pendant le confinement

femme lecture
Loisirs, culture, sport : 15 choses à faire pendant le confinement
Pixabay
Par Elodie-Elsy Moreau publié le
2801 lectures

Le confinement oblige adultes et enfants à rester à la maison. Si certains sont en télétravail et doivent également veiller aux études de leurs bambins, d’autres subissent le chômage partiel. De longues journées à domicile, en solo, en couple ou en famille. Pas toujours facile à gérer. Voici 15 activités à faire pendant le confinement pour s’aérer l’esprit et garder le moral en cette période si particulière.

1. Visiter virtuellement un musée

Fan d’art ? Plusieurs musées et galeries ouvrent leurs portes… sur la toile. Au total, ce sont 17 établissements qui permettent de passer le temps intelligement et de se cultiver durant le confinement. Le musée d’Orsay de Paris par exemple offre aux internautes une visite virtuelle. De quoi admirer les œuvres des différents courants artistiques (néoclassicisme, romantisme, à impressionnisme…). Le Louvre lui permet de découvrir les galeries dédiées aux antiquités égyptiennes, au Louvre médiéval ou bien celle d’Apollon. Le musée du quai Branly et Grévin sont aussi libres d’accès virtuellement. Vous pourrez aussi voyager en visitant les musées de Pergame de Berlin, le British Museum de Londres ou encore le musée Guggenheim de New York.

2. Assister à un spectacle d’opéra

Depuis le 17 mars 2020, l’Opéra de Paris met en ligne sur son site, selon son agenda, un spectacle différent. Les internautes pourront retrouver Don Giovanni ou encore le fameux ballet Le Lac des Cygne. L’opéra Manon, qui devait normalement être diffusé dans les cinémas, a été filmé en huis clos le 10 mars dernier. C’est donc sur le Web qu’il est mis en ligne. Les internautes pourront également retrouver le ballet Giselle et l'opéra Les Indes galantes. Ne tardez plus, prenez place !

3. Lire ou écouter un livre

Tous à vos bibliothèques ! On achète parfois des romans ou ouvrages sans qu’on ait le temps de les lire ou de les finir. Grâce au confinement, vous pourrez le faire. C’est aussi l’occasion de redécouvrir des classiques.

Si vous êtes à jour dans vos lectures, vous pourrez vous tourner vers les versions audio. Sur le site www.litteratureaudio.com, vous trouverez plus de 8300 livres audio à dévorer.

4. Prendre des cours de sport en ligne

L’activité physique participe au bien-être moral. Si le confinement permet, pour le moment, de faire un footing, à proximité de chez soi, pour celles et ceux qui souhaitent davantage d’activité physique, le sport ou le coaching en ligne est la solution. Car si l’on peut faire du sport sans écran à la maison, avoir les conseils d’un coach est toujours plus motivant. La salle de sport Ritm propose des cours de sport gratuits en ligne. Sur YouTube, Facebook ou Instagram, des séances déjà enregistrées ou en live sont disponibles. C’est parti !

5. Assister à un concert à domicile

Depuis le début du confinement, plusieurs artistes tels que Jean-Louis Aubert, Christine & the Queens, le chanteur M, Chris Martin ou encore Tryo ont diffusé des concerts sur le Web. Si votre star préférée n’a pas encore dégainé son smartphone pour offrir un spectacle improvisé, le site Concert d’Arte propose une multitude de concerts, tous styles confondus. Classique, musique actuelle et même Hard Rock, il y en a pour tous les goûts. Retrouvez plus de 600 concerts en streaming.

6. Chanter et danser

Si l’on peut regarder tranquillement un concert sur son canapé, on peut aussi prendre le micro, au du moins une spatule en bois, pour extérioriser, évacuer le stress et se détendre. Cela a un véritable effet catharsis. Si la tension des cordes vocales dépend de notre état émotionnel, chanter permet de sécréter de l’endorphine, l’hormone du bonheur. Si pousser la chansonnette ne vous tente pas, vous pourrez utiliser votre salon comme piste de danse. Mettez le son, et laissez aller votre corps. De quoi vous muscler, exprimer votre créativité et stimuler votre cerveau. Prêt pour une petite choré ?

7. Méditer, faire du yoga, se recentrer

Avec tout ce stress, ce sentiment d’emprisonnement… il est essentiel de trouver des moments pour souffler et se recentrer sur soi-même. La méditation est un véritable outil pour s’apaiser. Quant à la pratique du yoga, il réduit le stress, améliore la respiration, et augmente la confiance en soi. Inspirez, Expirez ! 

8. Ressortir ses boîtes de jeux de société

Ils prenaient la poussière sur vos armoires ou étaient cachés au fond des placards ! C’est le moment de les ressortir ! Les jeux de société (qui promettent parfois de très longues parties) permettront de passer du bon temps en famille. Pour les personnes seules ou qui aiment aussi jouer en mode solo, on abuse des sudokus, mots croisés et autres mots fléchés. 

9. Cuisiner

On manque souvent de temps le soir en rentrant du travail pour préparer de bons petits plats, profitez-en ces prochaines semaines ! Une activité à partager en famille pour renforcer les liens. Sortez vos livres de recettes !

10. Écouter des podcasts

Culture, art, déco, environnement, histoire, mode… les émissions audio couvrent divers thèmes. A vous de choisir le podcast qui vous convient pour vous distraire, et faire le plein de connaissances. Et les enfants ne sont pas en reste ! Dès 3 ans, plusieurs programmes destinés aux bambins sont disponibles. On retrouve notamment “Des histoires en musique”, contes proposés par Radio Classique, et racontés par Elodie Fondacci. On peut aussi retrouver les aventures de Tintin sur France Culture, relatées par les acteurs de la Comédie-Française.

Afin que les plus jeunes soient informés sur l'actualité et l'évolution de la situation, tous les vendredis, ils pourront écouter  Salut l’info !, un podcast "interdit aux plus de 11 ans sur France Info. 

11. Écrire, colorier, créer

A vos stylos ! Très libératrice, l’écriture permet de diminuer le stress et participe pleinement à notre développement personnel. Que ce soit des textes bien structurés ou des pensées furtives que l’on inscrit dans un carnet, écrire détend et peut même être une façon de lister des objectifs à franchir. Bien évidemment, vu le contexte actuel, ne soyez pas trop exigeant avec vous-mêmes.
Si vous avez l’angoisse de la page blanche, coloriez, dessinez ! Les mandalas, ces coloriages pour adultes, sont parfaits pour se détendre. Le but est de laisser libre cours à son imagination. Et cela passe aussi par la création : couture, peinture, diy…

12. Se reposer et ne rien faire

Cela peut paraître évident, mais ce n’est pas forcément facile avec des enfants en bas âge à la maison. Si vous êtes privé de votre travail, n’hésitez pas à profiter de la sieste de vos chérubins pour en faire une également. Une manière de recharger les batteries. Attention, le but n'est pas de dormir toute la journée, et de se morfondre ! 

Par ailleurs, si le confinement était amené à se prolonger, les moments « d’ennui » risquent d’être nombreux. Mais n’ayez crainte, ils peuvent servir. Ce nesting forcé vous permettra de vous ressourcer, de prendre le temps rien que pour vous. Sans le vouloir, vous suivrez la tendance niksen, signifiant "ne rien faire", provenant des Pays-Bas. Celle-ci invite à se poser dans le canapé sans objectif ni performance. Quant aux enfants, l’ennui temporaire peut aussi avoir du bon pour eux. Plusieurs spécialistes s’accordent pour dire qu’il peut être favorable à leur développement, créativité et autonomie. Eh oui, l’ennui avec parcimonie peut être bénéfique aussi.

13. Echanger, discuter

Aujourd'hui, de nombreux Français ont des forfaits téléphoniques illimités. C'est le moment d'en profiter ! Dans la vie de tous jours, nous  n'avons pas toujours le temps d'appeler nos proches, à qui l'on pense pourtant. Vous n'aurez plus d'excuse pour ne pas prendre de leurs nouvelles ! Mais si le téléphone et Skype vont permettront d'échanger avec votre entourage, il faut profiter de ce confinement pour discuter à la maison. En couple, en famille... il est important que chacun puissent mettre des mots sur ce qu'il ressent. Des moments à prendre pour épauler l'autre, le rassurer. 
Prenons le temps aussi pour partager, discuter en famille sur les projets, les rêves, les prochaines vacances pour rester dans une dynamique positive. 

14. Faire un apéro virtuel ou à distance

A l’instar de l’acteur Ary Abittan, plusieurs Français ont organisé via les réseaux sociaux, WhatsApp, ou encore Skype des apéros virtuels entre amis. D’autres préfèrent profiter « des vrais » contacts malgré le confinement avec les « apéros fenêtres ou balcons ». Le concept : réunir les voisins (sans contact bien évidemment) pour profiter d’un moment ensemble. En effet, malgré le confinement, il est possible de faire la fête autrement. D’ailleurs le rendez-vous est donné ce vendredi 20 mars de 20h à 21h pour une "Fête aux balcons". DJ, chanteurs sont invités à offrir un spectacle depuis leurs fenêtres et remercier à leur manière le personnel soignant.

De plus, tous les soirs à 20h, les Français, comme avant eux les Italiens, se réunissent aux fenêtres pour applaudir les soignants qui luttent sans relâche contre ce virus, et qui prennent en charge des patients de plus en plus nombreux chaque jour.

15. Aider et faire preuve d’empathie

Plusieurs études soulignent que l’empathie et l’altruisme participent au bonheur. Et oui, penser aux autres rend heureux. En cette période de crise, si les rassemblements sont bien évidemment interdits, n’hésitez pas à venir en aide à un voisin vulnérable ou âgé pour faire ses courses par exemple. Chose heureusement autorisée, qui vous permettra d’aider une personne dans le besoin. D’autres actions d’entraide se mettent aussi en place sur le Web pour donner des cours à des écoliers, rendre des services...
Plusieurs plateformes permettent de mettre les voisins en contact comme allovoisins.comfr.nextdoor.com ou encore voisinssolidaires.fr

Et n'oublions pas, l'altruisme passe surtout par le respect des règles de confinement. Il n'y a pas mieux pour aider les soignants sur le terrain. 

Commentaires