Aménager sa maison façon Montessori

Aménagement Montessori maison
Aménager sa maison façon Montessori
© Pixabay
Par Dorothée Blancheton publié le
1171 lectures

Le printemps est souvent synonyme de grand ménage. Et avec cette période de confinement, on a encore plus envie de réorganiser son logement pour s’y sentir bien. En suivant quelques principes Montessori, votre enfant pourra aussi en profiter pour avoir un environnement adapté à sa taille et ses capacités.

En cette période particulière de confinement mise en place pour lutter contre la propagation du coronavirus Covid-19, nombreux sont ceux qui profitent de leur temps pour réorganiser leur intérieur. A travers cet aménagement, il est aussi possible d'offrir plus d’autonomie à son enfant, un principe cher à Maria Montessori, médecin et pédagogue italienne. Pièce par pièce, vous allez pouvoir réorganiser les choses.

Dans l’entrée

C’est la première pièce dans laquelle vous entrez avec votre enfant. Si vous appréciez de pouvoir y déposer votre manteau et vos chaussures, il en est de même pour votre bambin. Pensez donc à lui fixer une petite patère à sa hauteur et lui réserver par exemple l’étagère basse de votre meuble à chaussures. Vous pouvez même ajouter un miroir à sa taille ou mettre un grand miroir dans lequel chacun pourra s’admirer avant de quitter le domicile. "Les enfants, dès tout-petits, ont besoin d’ordre et de routines qui vont leur donner des repères, des habitudes et les autonomiser. On montre donc à son enfant comment faire et on lui demande d’agir comme nous", suggère Nathalie Petit, conférencière, formatrice spécialisée dans la parentalité et l’intelligence adaptative et auteure de « Montessori à la maison »(0-3 ans, 3-6 ans et 6-9 ans), aux éditions Actes Sud.

Dans le salon

Si l’enfant possède déjà sa propre chambre, il y aura son coin activités avec ses jeux. Vous pourrez tout de même lui accorder un endroit dans le salon où ranger des jeux à faire à plusieurs (jeux de société, de cartes…). Mais attention à ne pas laisser une trentaine de jeux à sa disposition. "Plus il est petit, plus il a du mal à choisir. Une dizaine de jouets (grand maximum), à mettre en rotation, c’est bien", propose Nathalie Petit. L’experte suggère aussi de lui confier un petit tapis ou une couverture facile à enrouler et sur laquelle il pourra s’installer pour délimiter son espace de jeu. Il prendra soin de le ranger après chaque utilisation. Là encore, ça lui permet d’avoir un espace délimité pour mieux se concentrer. En parallèle, pour que l’enfant évolue en toute sécurité, pensez aux cache-prises, aux coins de table, évitez les objets fragiles en hauteur qu’il pourrait renverser…

Dans la cuisine

Voilà une pièce particulièrement propice pour développer l’autonomie de son enfant. Vous pouvez mettre sur une étagère quelques ustensiles de cuisine, des assiettes, verres, couverts, une balayette, une éponge. "L’idée, dans la pédagogie Montessori, est de mettre des objets que nous utilisons au quotidien à la disposition de l’enfant. Bien sûr, on ne lui laissera pas des couteaux pointus mais on peut lui mettre des objets cassables. Il sera d’autant plus fier de lui de réussir à faire comme les grands", explique la spécialiste. Vous pouvez aussi y mettre une table basse pour qu’il vous aide à cuisiner en cassant les œufs dans le saladier, en mesurant la farine dans un verre doseur... Dans le matériel Montessori, on trouve aussi une tour d’observation, que vous pouvez fabriquer si vous êtes bricoleurs. Grâce à celle-ci l’enfant est à bonne hauteur et en sécurité pour vous observer et faire avec vous.

Dans la salle de bain 

Là aussi, la tour d’observation peut être utile pour aider l’enfant à accéder au lavabo. Vous pouvez aussi lui confectionner un meuble à sa hauteur avec une petite bassine, un pichet avec de l’eau pour se laver les mains, un miroir. Il pourra y ranger sa brosse à cheveux, son savon, sa brosse à dent et son dentifrice, sa serviette... Autre alternative, certains supports permettent aussi de fixer une cuvette ou une bassine directement sur la baignoire. Ces équipements adaptés à sa taille l’inciteront à faire sa toilette !

Sa chambre 

Cette pièce a souvent tendance à être chargée en termes de jouets, de déco... Commencez par l’épurer en limitant là aussi le nombre de jeux à disposition de l’enfant. Vous les renouvellerez régulièrement pour faciliter son choix et créer une impression de découverte à chaque fois. La chambre façon Montessori comprend diverses parties. La première est dédiée au couchage. "A la naissance, on peut mettre le bébé dans un lit classique. Puis, à partir de 3 mois, on met un matelas au sol dans un coin de la chambre avec un tapis dessous. Quand il sera plus mobile, il pourra sortir de son lit par lui-même pour s’occuper et explorer sa pièce. Il sera moins tenté de pleurer que dans un lit à barreaux où il serait bloqué jusqu’à temps qu’un adulte l’en sorte", souligne Nathalie Petit. Pour l’aider à s’endormir et éviter qu’il ne parte aussitôt de son lit, la coach propose au début de s’allonger à ses côtés jusqu’à son endormissement.
Un placard avec des vêtements facilement accessibles peut également loger à proximité du lit. Une autre partie de la chambre peut être dédiée aux activités. C’est là que vous placerez, par exemple, les mobiles, tapis d’éveil, quelques jeux, des livres sur une étagère basse. Une barre peut être fixée au mur à 45 cm du sol pour l’aider à se lever par lui-même et se déplacer debout. Prévoyez aussi un miroir collé au ras du sol pour qu’il se découvre. Quand il sera plus grand, vous pourrez aménagez un espace avec un bureau pour qu’il dessine ou fasse son travail scolaire. Un coin peut être prévu pour le change de bébé et un autre pour l’allaiter, si vous le souhaitez. Vous pouvez décorer les murs en mettant des cadres de paysages apaisants, ou de visages d’enfants, à la hauteur de votre bambin pour qu’il puisse les admirer.

Ces aménagements faciles à mettre en place devraient faciliter son autonomie… pour son plus grand plaisir !

Commentaires