Humidité à la maison : les solutions naturelles pour y remédier

moisissures maison
Humidité : les solutions naturelles pour retirer les moisissures
© Stocklib
Par Claire Villard publié le
Journaliste indépendante
1388 lectures

L’air de votre maison vous semble trop humide ? Avant d’investir dans un déshumidificateur, testez nos solutions naturelles et bon marché pour retrouver un intérieur sain où il fait bon vivre.

L’hygrométrie d’une maison varie selon de nombreux critères mais, en principe, ne devrait pas dépasser les 60 %. Si vous ne possédez pas d’appareil pour mesurer ce taux, plusieurs indices peuvent vous alerter. Les plus évidents sont les taches de moisissures qui peuvent se former sur les murs, les fenêtres ou les plafonds dans certaines pièces. Les murs peuvent même parfois être humides au toucher.

Si votre papier peint à tendance à se décoller, si de la condensation apparaît en permanence sur vos vitres, et si votre linge sèche mal et qu’une mauvaise odeur subsiste sur vos vêtements, idem : il est temps d'assainir l’air de vos pièces. Avant de songer à l’achat d’un appareil électroménager onéreux (entre 150 et 300 euros en moyenne) et peu écolo, fabriquer son propre déshumidificateur à base de sel ou de charbon peut être une bonne idée. Ces dispositifs peu coûteux suffisent parfois à équilibrer l’humidité d’une pièce.

Déshumidificateur à base de sel

Pour le fabriquer, munissez-vous : 

  • d’une bouteille en plastique de 1,5 L ;
  • d’une compresse de gaze ;
  • de coton hydrophile ;
  • d’un élastique ; 
  • et de 100 à 150 grammes de gros sel.

Coupez la bouteille aux deux-tiers, la plus petite partie devant être celle côté goulot. Retirez le bouchon, et placez la compresse à la place, maintenue au goulot par l’élastique.
Dans l’autre partie de la bouteille, disposez du coton, de sorte à remplir environ la moitié du volume. 
Éventuellement, vous pouvez verser dessus quelques gouttes d’huile essentielle de lavande et/ou d’arbre à thé pour leurs vertus désinfectantes.
Retournez la partie avec le goulot de sorte à la positionner dans l’autre, comme un piège à guêpes.
Enfin, remplissez-la avec le sel (100 grammes suffisent pour une petite pièce, on conseillera 150 grammes à partir de 20m2).

L’humidité sera capturée par le sel et s’écoulera dans la partie basse du dispositif. Une fois par semaine, vous pouvez faire sécher votre sel au four afin de la réutiliser quatre à cinq fois d'affilée. Changez le coton dès qu’il est trempé.

Déshumidificateur à base de charbon de bois

Cette méthode est encore plus simple, car elle ne nécessite qu’un récipient clos et du charbon de bois, comme celui utilisé pour le barbecue. Placez cinq ou six morceaux de charbon dans le contenant (boîte de crème glacée par exemple) et percez de plusieurs trous le couvercle. C’est tout ! Vous n’aurez qu’à changer le charbon deux fois par mois environ. À noter que vous pouvez tout à fait le récupérer pour vos grillades l'été ou le feu de cheminée l'hiver.

À moyen terme, retrouver une bonne hygrométrie vous permettra de faire des économies d’énergie, et peut-être même de mieux respirer, puisque les acariens se délectent de ces milieux humides. Cela ne dispense pas de ventiler sa maison tous les jours, la base pour un avoir un air sain ! Même en plein hiver, veillez à aérer chaque pièce quelques minutes.
Enfin, une option bonus pour améliorer la qualité de l’air tout en décorant votre maison consiste à adopter des plantes qui absorbent l’humidité. La plus connue est la fougère de Boston, mais on retrouve aussi le tillandsia, le palmier nain, les xérophytes... Il ne vous reste plus qu’à essayer pour respirer de nouveau !


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Arbre à thé
0 avis
DOCTEUR VALNET
HE TEA TREE BIO 10 ML
0 avis
DE SAINT HILAIRE
HE Lavande Vraie Bio 10 ml
0 avis
DE SAINT HILAIRE
Commentaires