Points noirs : les solutions naturelles pour s'en débarrasser

points noirs
Points noirs : les solutions naturelles pour s'en débarrasser
© Pixabay
Par Dorothée Blancheton publié le
Journaliste indépendante
3027 lectures

Peu esthétiques, les points noirs apparaissent le plus souvent sur les zones grasses du visage. Si les enlever avec ses ongles est une mauvaise idée, on peut en revanche s’en débarrasser avec des remèdes naturels. Mode d’emploi avec Sabine Monnoyeur, naturopathe à Paris.

Ils ont beau être tout petits, on a souvent l’impression de ne voir qu’eux ! Les comédons ou points noirs apparaissent volontiers sur les peaux à tendance acnéiques et grasses. Ils sont localisés principalement sur la zone T du visage (front, nez, menton) mais aussi sur le haut du dos. Certains événements peuvent accentuer leur présence comme la puberté qui augmente la production de sébum, les cycles menstruels, une mauvaise alimentation, la consommation d’alcool, de tabac, de médicaments, le manque de sport, le stress ou bien encore des soins et cosmétiques inappropriés.

Les comédons : qu’est-ce que c’est ?

Mais à quoi sont dus ces points noirs ? Sabine Monnoyeur, naturopathe à Paris*, explique qu’il s’agit de petits follicules pileux qui ont été obstrués par des kératinocytes, un mélange de sébum et de cellules mortes. « Idéalement, les kératinocytes doivent desquamer presque tous les jours. Mais en cas de mauvaise hygiène de vie et de la peau ou encore au moment des changements hormonaux, cette desquamation ne s’effectue pas forcément correctement. Nos cellules mortes vont s’oxyder au contact de l’air et boucher le canal : ces conditions réveillent des bactéries (Propionibacterium acnes) naturellement présentes et leur permettent de proliférer. Le système immunitaire les prend alors pour des intrus, provoquant des micro-inflammations et l’apparition de comédons », précise l’experte. Ces points noirs peuvent donner lieu à des points blancs et des boutons. Même si la tentation est grande, on évite de les triturer avec ses doigts et ses ongles et on adopte au plus vite de bons gestes.

Une bonne alimentation contre les comédons

Comme souvent, la prévention commence par l’alimentation. Afin d’assurer un bon fonctionnement de son organisme, on prend soin des principaux organes qui ont un rôle de « filtres » à savoir le foie et les reins. « Quand ils sont en surcharge de travail, les organes-filtres secondaires comme la peau prennent le relai et font donc ressortir les toxines par les comédons, inflammations, etc. », commente Sabine Monnoyeur.
On évite d’encrasser son foie et ses reins en faisant abstraction au maximum des produits pro-inflammatoires, principaux responsables de l’amplification d’un terrain acnéique : les produits laitiers « pour leur teneur en acides gras oméga 6 et la présence d’hormones animales perturbantes », les sucres et céréales raffinées (gâteaux, bonbons, pizza, pâtes…) pour « maîtriser le taux d’insuline et ainsi la production de sébum » et les produits transformés et riches en graisses saturées (charcuterie, produits industriels…).

Points noirs : des plantes et minéraux pour les contrer

En complément, pour soutenir sa peau, la naturopathe conseille la bardane et la pensée sauvage pour leurs vertus drainantes ; les oméga 3, anti-inflammatoires, qui renforcent et protègent la peau. Le silicium ou la silice favorisent la régénérescence des cellules ; le zinc booste les défenses contre les infections et le magnésium aide à gérer le stress.
Pour le foie, on peut se tourner vers l’artichaut, le radis noir, le desmodium, le romarin, le chardon-marie, le boldo…
Enfin, pour le système hormonal, plus subtile, il est conseillé de se rapprocher de son naturopathe pour trouver les solutions les plus adaptées à son profil et ses besoins.

Des gestes d'hygiène à adopter au quotidien

Une bonne routine beauté permettra de venir naturellement à bout des points noirs. Sabine Monnoyeur suggère ainsi d’adopter ces rituels :

Le matin : On nettoie, tonifie et désinfecte sa peau avec de l’hydrolat de Lavande vraie. Si besoin, on applique sur les imperfections 1 goutte pure d’huile essentielle (HE) de Tea tree. Et on hydrate avec une crème ou un gel d’aloé vera ou de l’huile végétale de jojoba.

Le soir : On se démaquille avec de l’huile végétale de jojoba à utiliser sur une éponge humide essorée. On nettoie à grande eau avec un savon doux type Alep. Et là aussi, si besoin, on met une goutte pure d’HE de Tea tree sur ses imperfections et on hydrate avec une huile sébo-régulatrice comme l’huile végétale de jojoba.

Une fois par semaine : On réalise un bain de vapeur, également appelé sauna facial. On verse 2 gouttes d’huile essentielle de Tea tree dans 2 litres d’eau bouillante. On recouvre sa tête d’une serviette de toilette et on la place au-dessus du récipient pendant environ 10 min. Sous l’effet de la chaleur et de la transpiration, les pores du visage s’ouvrent et l’HE de Tea tree peut alors purifier la peau.

En cas de poussée : On peut réaliser un masque « anti-spot » 1 à 3 fois par semaine lors des crises. On mélange avec une cuillère en bois 3 cuillères à soupe d’argile verte + 5 gouttes d’HE de Palmarosa + 3 gouttes d’HE de Laurier noble + 3 gouttes d’HE de Géranium rosat. On ajoute de l’hydrolat de Romarin à verbénone jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. On applique celle-ci sur les zones lésées et on laisse agir 15 min avant de rincer à l’eau tiède.

Rapidement, vous devriez pouvoir dire « au revoir » aux points noirs.

*Son site : www.sabinemonnoyeur-naturopathe.com


 


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :