Les bienfaits insoupçonnés de la betterave

betterave
betterave
© Pixabay
Par Dorothée Blancheton publié le
Journaliste indépendante
En collaboration avec Ysabelle Levasseur, diététicienne-nutritionniste
1560 lectures

C’est la saison de la betterave ! Ce légume-racine présente de nombreux bienfaits pour la santé. Voici quelques bonnes raisons de l’inviter à votre table !

Il existe de nombreuses variétés de betteraves potagères destinées à l’alimentation humaine. Ce sont les racines de la plante qui sont le plus souvent consommées en guise de légume. La betterave rouge peut se manger crue (râpée dans des salades) mais, généralement, elle est cuite (en cubes en entrée, en accompagnement, en purée..). Outre ses qualités gustatives sucrées, la betterave présente de multiples bienfaits pour l’organisme.

Une source d’énergie

La betterave cuite est particulièrement riche en eau (88 %) et en glucides (7,13 g /100g*, en grande majorité sous forme de sucre). Cette composition participe aux apports hydriques journaliers recommandés et est source d’énergie pour l’organisme.

Antioxydante et anti-inflammatoire

« La betterave contient de la bétalaïne. C’est elle qui lui donne son pigment rouge-violet. La bétalaïne a des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et protectrices pour le foie. Elle aurait aussi, d’après certaines études, une action anti-cancer avec des effets sur les cellules tumorales », explique Ysabelle Levasseur, diététicienne-nutritionniste à Cagnes-sur-Mer**.
La betterave contient également des polyphénols comme l’acide gallique et la quercétine qui sont des antioxydants. Ils aident donc à lutter contre les radicaux libres qui, en surnombre, accélèrent le vieillissement cutané.

Une action bénéfique sur le transit

Autre atout de la betterave : sa teneur en fibres (2,5g/100g). « Elle a un peu plus de fibres et de protéines que les autres légumes. Les fibres assurent le bon fonctionnement du transit et l’équilibre de la flore intestinale », précise la diététicienne-nutritionniste. Quant aux protéines, elles vont garantir la sensation de satiété et aider à renforcer la masse musculaire.

Une alliée pour les os

La betterave rouge possède aussi du manganèse (0,31 mg/100g), un oligo-élément essentiel. Celui-ci entre dans la composition de nombreuses enzymes notamment celles impliquées dans une action antioxydante. Le manganèse intervient aussi dans la production d’insuline qui aide à réguler la glycémie. Des études ont également montré qu’il favorisait et maintenait la densité osseuse.

Du potassium contre l’hypertension

Avec une teneur de 320 mg pour 100 g*, la betterave rouge cuite est une bonne source de potassium. Ce sel minéral est intéressant pour équilibrer le système nerveux et avoir une pression sanguine normale. Des études ont démontré son influence dans la prévention de l’hypertension artérielle et le risque d’accident vasculaire cérébral.

Des vitamines B9 pour le renouvellement cellulaire

Côté vitamine, on peut noter la présence de la vitamine B9 ou folate avec 12,4 µg pour 100 g de betterave rouge cuite. Une vitamine qui favorise notamment le développement de nouvelles cellules. « Les folates sont importants pour la femme enceinte car ils participent au bon développement du fœtus, mais ils sont utiles à tout le monde. Ils entrent dans la composition normale du sang, le système immunitaire, la synthèse des acides aminés », déclare Ysabelle Levasseur.

Les fanes des betteraves bénéfiques pour la vue

La consommation des feuilles ou fanes de betterave est plus rare mais elles sont bien comestibles. Elles se mangent crues en salade pour les petites feuilles et cuites pour les plus grandes comme pour des épinards. Une manière de tirer profit au maximum de la plante. Les feuilles contiennent notamment de la vitamine A, nécessaire à une bonne vision, et de la vitamine K pour la santé des os.

Pour profiter au maximum des bienfaits de la betterave et de ses qualités gustatives, la diététicienne recommande de choisir des légumes possédant le Label rouge.

 

*Données chiffrées issues de la Table de composition nutritionnelle des aliments Cirqual de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)

**Son site : www.ysabellelevasseur.com


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires