Microplastiques : leurs effets néfastes sur le cerveau et le système immunitaire

microplastiques
microplastiques néfastes sur le cerveau et le système immunitaire
© Stocklib
Par Adèle Ndjaki publié le
Journaliste
518 lectures

Une récente étude coréenne publiée dans la revue “Science of The Total Environment” précise de quelle manière les microplastiques détériorent nos cellules. On vous éclaire...

Comment les microplastiques affectent-ils notre cerveau ? Selon une étude coréenne publiée dans la revue Science of The Total Environment, ces microparticules agissent comme des substances neurotoxiques. "Nos résultats suggèrent un risque potentiel des petits PS-MP dans l'activation immunitaire microgliale, qui conduit à l'apoptose microgliale dans les cerveaux murins et humains", informent les auteurs de cette recherche. Concrètement, cela signifie que le microplastique conduit à l’autodestruction de certaines cellules liées au système nerveux central. 

Les microplastiques conduisent à la mort des cellules 

Les scientifiques ont également découvert le mécanisme par lequel les microplastiques interfèrent telles des substances neurotoxiques. Après avoir exposé des souris à quelques MP de polystyrène, les chercheurs ont remarqué divers phénomènes comme la pénétration de ces petites particules (d'une taille de 2㎛ ou moins) dans le cerveau et dans la "barrière hémato-encéphalique" qui empêche l'absorption de substances dangereuses comme des pathogènes (agent biologique pathogène responsable d'une maladie infectieuse) par le cerveau. 

Il s’ensuit "des changements dans la morphologie cellulaire, les réponses immunitaires et l'apoptose microgliale (Ndlr : Processus physiologique de mort programmée de cellules spécifiques du système nerveux central)"

Selon les scientifiques, les microgliales (petites cellules spécifiques du système nerveux central) intègrent et reconnaissent les MP comme une menace extérieure, ce qui provoque l'apoptose, c'est-à-dire l’autodestruction des cellules

Source(s):