Sommeil à deux : la manière dont vous dormez en dit long sur votre couple

Sommeil à deux : la manière dont vous dormez en dit long sur votre relation
Sommeil couple : comment votre position révèle les facettes de votre relation
Par Dorothée Blancheton publié le
5680 lectures

Enlacé, dos à dos, en cuillère… : Dans quelle position dort votre couple ? Voici quelques clés pour tenter de comprendre ce que votre sommeil à deux révèle de votre relation.

Les positions prises par le couple lorsqu’il dort peuvent révéler certains aspects de sa relation. Pendant le sommeil, le langage corporel se livre, en effet, sans fard. "Le langage non-verbal est beaucoup plus explicite. On se contrôle moins, ça encourage la régression. Il s’y joue des choses intimes, archaïques comme le besoin d’affection…", explique Isabelle Duvernois, psychologue clinicienne et auteure de Décoder le langage du corps, aux éditions Larousse. On prolonge ainsi, par exemple, dans le lit la question du territoire au sein du couple. Est-on collé l’un à l’autre dans la vie et dans le lit ? Est-on un couple indépendant ? L’un s’accapare-t-il toute la place ? Il est plus facile de repérer ces comportements visuellement dans un espace limité comme le lit.
Attention toutefois à ne pas tirer de conclusion hâtive sur ces positions et leur signification et à bien les remettre en contexte.


Chacun dort de son côté, dos à dos, sans se toucher

D’après une étude menée par la psychologue Corinne Sweet pour la chaine d’hôtels Travelodge auprès de 2000 couples britanniques, c’est la position la plus fréquente. Elle est adoptée par 27 % des couples interrogés. Pour Corinne Sweet, ces couples sont "connectés et sûrs d’eux-mêmes, cette position montre à la fois la proximité et l’indépendance dans la relation". Une analyse que partage Isabelle Duvernois : "chacun a pris l’habitude de dormir comme ça et s’autorise, une fois en couple, à continuer. Ça montre qu’on se sent bien avec l’autre", déclare Isabelle Duvernois. Le partenaire est, en effet, suffisamment libre et sûr de sa relation pour adopter cette position sans craindre que l’autre ne le prenne mal. Le couple se comprend et chacun dort confortablement.
Bien sûr, si le couple s’est fâché juste avant, "ça peut être le signe de tensions et d’un rejet volontaire que l’on cherche à exprimer", nuance Isabelle Duvernois.

Dos à dos, collés à l’autre

Toujours d’après l’étude britannique, 23 % des couples dorment dans cette position. "Ici, on est plus dans la fusion que dans la position dos à dos sans contact physique. C’est souvent utilisé au début dans le couple. Mais elle peut aussi s’installer comme une modalité relationnelle sur la durée. Souvent, il y a un besoin de contact physique dans la phase d’endormissement, puis on dort séparément pour plus de confort", suggère la psychologue clinicienne.

La position de la cuillère : l’un derrière l’autre

Cette position est plébiscitée par 18 % des couples britanniques de l’étude. "Il y a une attitude très protectrice dans cette position, surtout si la femme est devant et l’homme derrière. Il faut tenir compte du contexte, si cela survient à un moment particulier de la vie, de l’histoire du couple, et si ça précède ou suit un rapport sexuel", analyse Isabelle Duvernois. Ainsi, cette position peut être une habitude du couple si l’homme est d’une nature protectrice et que sa compagne apprécie ce réconfort. Il peut aussi s’agir d’une position plus ponctuelle si la compagne a vécu un moment pénible ou stressant et que son partenaire veut la protéger, par exemple.

La position des amoureux : l’un face à l’autre, jambes entrelacées

D’après l’étude britannique, seulement 4 % des sondés adoptent la position dite "des amoureux" toute la nuit. Aucune inquiétude si vous ne dormez pas ainsi, votre couple n’est pas en péril pour autant ! "Dans cette position, les partenaires cherchent le contact visuel et physique par le bas du corps. Ils sont connectés mais pas collés de tout leur corps, ni dans les bras l’un de l’autre", décrit Isabelle Duvernois. Le couple peut ainsi avoir besoin d’un contact pour se sentir bien et créer un espace intime et sécurisant entre lui. Cela instaure une certaine proximité, et montre que l’on porte de l’attention à l’autre. Cependant, elle est peu pratiquée d’après l’enquête ; peut-être par manque de confort.
 

L’un des deux dort sur le ventre

"Il s’agit peut être une habitude personnelle prise avant et qui se poursuit une fois en couple. Ce n’est pas la meilleure façon d’être connecté l’un à l’autre. Mais c’est le signe qu’on cherche son confort avant tout et cela ne pose peut-être aucun problème au partenaire. Mais cela peut aussi témoigner d’une volonté de cacher son intimité et d’éviter toute relation sexuelle, par exemple", explique Isabelle Duvernois. Là encore, on ne peut pas interpréter le geste seul. Il faut le remettre dans son contexte pour mieux le décrypter.

La femme dort dans les bras de l’homme

Allongée sur le dos, la femme met sa tête dans le creux du bras de l’homme. Une image classique souvent mise en avant dans les films. "Il s’agit d’une position semblable à un câlin, elle témoigne d’une recherche de protection. Si le couple est démonstratif dans la vie, l’homme prend peut-être sa compagne par l’épaule dans la rue et cette posture se retrouve dans le lit. Il faut voir si c’est une position qui vise à être connectés avant de se séparer pour dormir ou si le couple reste ainsi toute la nuit. Mais ça me parait compliqué à tenir sur la durée", commente la psychologue clinicienne. Dans l’étude, seulement 1 % des couples la pratique. Une position plutôt empruntée par les nouveaux couples ou juste après avoir fait l’amour.

Bien souvent, la position du couple dépend, avant tout, de sa volonté de bien dormir. Et c’est là aussi une manière de prendre soin de sa relation !

 

Commentaires