Les bienfaits méconnus de la luzerne

luzerne
luzerne
© Pixabay
Par Claire Villard publié le
Journaliste indépendante
1736 lectures

Appelée aussi alfalfa, la luzerne (medicago sativa) est une plante très commune et utilisée depuis la nuit des temps en agriculture...mais pas seulement. Tour d’horizon de ses bienfaits sur la santé humaine.

La luzerne est une légumineuse extrêmement ancienne, parmi les plus anciennes cultivées dans le monde. Sa domestication remonterait à neuf mille ans. De nos jours, elle est surtout connue comme fourrage pour le bétail, et sa culture est très répandue dans les exploitations agricoles, d’autant qu’elle nécessite peu d’eau. Comme elle se plaît sous toutes les latitudes et s'avère riche en protéines, on la retrouve à peu près partout dans le monde. Très commune, donc, elle gagne pourtant à être connue pour ses propriétés nutritives et anti-fatigue.

Revitalisante et reminéralisante

La luzerne contient certes des vitamines, mais c'est surtout pour son taux d'antioxydants qu'elle est remarquable. De ce fait, on la considère comme une plante revitalisante et anti-vieillissement, qui peut également aider dans la prévention des cancers et maladies cardio-vasculaires. Elle contient également une quantité non négligeable de phyto-œstrogènes, aidant à la préservation des os. À conseiller en cas d’ostéoporose, de perte de cheveux, d’ongles cassants, et pour accompagner la ménopause.
En raison de la présence de saponines, elle est aussi indiquée pour un régime anti-cholestérol. On évoque également parfois ses bénéfices anti-diabète sans que suffisamment d’études prouvent son efficacité dans ce domaine.

Pour en profiter en tisane, on fait infuser une vingtaine de grammes de feuilles, achetées en herboristerie, dans un litre d’eau chaude durant 15 minutes, et on en boit trois tasses par jour. La version décoction est aussi efficace : on fait bouillir les feuilles deux minutes, puis on laisse infuser dix minutes. La luzerne se trouve en gélules, mais le mieux pour l’apprécier reste encore les graines germées.

Graines germées, le bon plan santé

Les graines germées de luzerne entrent dans la composition de l'alimentation humaine depuis des siècles, et pour cause : c’est de cette manière qu’on profite le mieux de ses protéines et minéraux, et en plus, on peut les accommoder de différentes manières. Sa texture et son goût sont relativement doux, et donc faciles à incorporer à vos plats.
En salade, bien sûr, associés à des pousses d’épinards ou de la roquette par exemple. Elles décorent aussi à merveille une soupe et apportent une touche croquante surprenante. Enfin, comme nos voisins anglo-saxons, les graines germées de luzerne complètent parfaitement un sandwich. À noter que la luzerne fait aussi partie des graines les plus faciles à faire germer si vous souhaitez vous-mêmes vous lancer dans leur culture.

Et si vous doutez encore de la valeur nutritive de cette légumineuse, sachez que le nom utilisé par nos voisins anglo-saxons, alfalfa, vient de l’arabe al-fac-facah, signifiant « le père de tous les aliments »...

Les contre-indications

Comme pour tout aliment, il existe un certain nombre de contre-indications à la consommation importante de luzerne. « C’est une plante forte, en goût mais surtout en activité, prévient-on à l’herboristerie de Naturamundi, située à Toulouse. Elle sera contre-indiquée en cas de problème urinaire ou de prostate car elle possède un fort pouvoir diurétique et peut être laxative. On la conseillera, sous forme de petites cures, de préférence à des personnes plutôt en bonne santé, qui ne font pas d’excès. De même, c’est une plante à proscrire pour les personnes souffrants de maladies auto-immunes. » Enfin, sa consommation doit être contrôlée en cas de prise d’anticoagulants, en raison de la présence de vitamine K.