Les aliments les plus riches en silicium

Pain, brioche, cookies, blé, farine, avoine
Les aliments les plus riches en silicium
© Pixabay
Par Dorothée Blancheton publié le
Journaliste indépendante
1807 lectures

Le silicium est un minéral précieux pour assurer notamment l’élasticité de la peau. Raphaël Gruman, nutritionniste, nous indique les aliments offrant une belle teneur en silicium.

Une alimentation équilibrée et variée est cruciale pour être en bonne santé. Chaque aliment apporte en effet des vitamines et minéraux qui lui sont propres. Parmi ces derniers on compte notamment sur les aliments riches en silicium qui sont utiles à plus d’un titre pour l’organisme. "Le silicium est utile à la peau car il permet notamment le développement du collagène et donc joue sur son élasticité. Ce minéral agit également sur les phanères (cheveux et ongles) car il entre dans la composition de la kératine qui est la protéine prépondérante des cheveux et ongles. Il agit aussi au niveau osseux et articulaire notamment en cas de rhumatisme", résume ainsi Raphaël Gruman, diététicien-nutritionniste à Paris et Deauville et auteur notamment de « Soulager le covid long : les solutions naturelles » aux éditions Leduc. Bien que cela soit rare, en cas de carence en silicium, on peut voir apparaître des cheveux et des ongles cassants, un relâchement cutané et une peau plus terne.
Ciqual, la table de composition nutritionnelle des aliments de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) qui est l’outil de référence des professionnels de la nutrition, ne recense pas les aliments les plus riches en silicium, mais Raphaël Gruman nous livre son classement.

Les sons de blé ou d’avoine

Faciles à intégrer à des laitages ou parsemés sur des légumes, on pense aux sons de blé ou d’avoine. Les quantités ne sont pas énormes mais elles permettent d’apporter de manière régulière du silicium à l’organisme.

Le pain complet

Les aliments céréaliers sont plus fournis en silicium lorsqu’ils sont complets. On préfère donc le pain complet au pain blanc pour de multiples raisons comme ses apports en fibres idéales pour le transit. On l’inclut facilement à l’alimentation quotidienne notamment au petit-déjeuner.

Les légumineuses

Lentilles, haricots blancs… Raphaël Gruman conseille les légumineuses pour pourvoir son corps en silicium : "Cela permet de varier les féculents et de ne pas consommer tous les jours des pâtes".

Les champignons

Crus dans une salade, préparés à la grecque ou dans une omelette, les champignons offrent une belle teneur en silicium. A l’automne, on en profite pour en cueillir lors de ses balades en forêt pour les incorporer dans nos repas.

Les amandes

Ces oléagineux font partie des aliments riches en silicium. Les amandes étant caloriques, on les consomme de manière raisonnable. On recommande l’équivalent d’une poignée de fruits secs au moment de la collation par exemple mais aussi pourquoi pas dans un plat de poulet aux amandes, en cake ou dans une salade.

Les noix

Pour varier les plaisirs et les apports de chaque aliment, on peut manger des noix en alternance avec les amandes. Là aussi, on limite sa consommation à une poignée. On déguste les noix en salade, en tarte ou bien encore telles quelles en guise de dessert.

Les dattes

Très bonnes pour la santé, les dattes sont riches en glucides pour apporter un maximum d’énergie à l’organisme. Leur teneur en fibres est également intéressante pour assurer une bonne digestion et lutter contre la constipation. Si elles sont pauvres en graisses, elles sont à consommer ponctuellement en raison de leur forte teneur en sucre.

La banane

Idéale pour une collation nomade, la banane est un fruit qui offre, entre autres, un bel apport en glucides, en fibres, en potassium, magnésium et bien sûr en silicium.

L’eau minérale

L’eau minérale est source de silicium. Parmi celles-ci, Raphaël Gruman cite notamment celle de Vichy Célestin, surtout si on consomme 1,5 litre par jour.

 

Côté dosage, le nutritionniste explique qu’"il n’y a pas de dose préconisée par l’Anses mais on estime que 5 mg/ jour sont suffisants pour des besoins optimaux. L’Efsa (Autorité Européenne de Sécurité des Aliments, Ndlr) précise que les apports en silicium sont estimés entre 20 et 50 mg par jour chez les adultes, soit 0,3 à 0,8 mg par kilo de poids et par jour pour un individu pesant 60 kilos", précise Raphaël Gruman. Le risque de carence est extrêmement rare, aussi est-il relativement peu utile de surveiller ses apports journaliers.