Les remèdes naturels contre la bronchite

bronchite
bronchite, les remèdes naturels
© Stocklib
Par Dorothée Blancheton publié le
Journaliste indépendante
402 lectures

Dès que le froid revient, la bronchite refait surface. Il existe des remèdes naturels pour soulager cette maladie. Françoise Couic-Marinier, docteur en pharmacie, spécialiste en aromathérapie et phytothérapie, nous livre ses précieux conseils.

La bronchite est une inflammation aiguë des bronches, généralement d’origine virale mais parfois aussi bactérienne. Elle fait souvent suite à un rhume ou à une rhinopharyngite. Elle peut survenir à n’importe quel âge et se caractérise par une toux sèche qui peut, dans la moitié des cas, devenir grasse et donner lieu à l’expectoration de sécrétions. Généralement, la bronchite passe d’elle-même au bout d’une dizaine de jours chez les personnes sans problème de santé particulier. C’est ce qu’on appelle une bronchite aiguë, la forme la plus classique.

Si la toux grasse dure au moins trois mois consécutifs et se reproduit depuis au moins deux ans, on parle alors de bronchite chronique. Une affection qui touche surtout les fumeurs (90 % des cas de bronchite chronique).
Dans tous les cas, on peut soulager ces symptômes grâce à des remèdes naturels. On garde cependant à l’esprit qu’il faut consulter son médecin si on a de la fièvre pendant plus de trois jours ou si la toux persiste plus de trois semaines.

Des infusions contre la bronchite aiguë

En phytothérapie, il existe sept fleurs pectorales, c’est-à-dire qui favorisent la fluidité des mucosités et leur expectoration :

  • la mauve,
  • la violette,
  • le bouillon-blanc,
  • la guimauve,
  • le tussilage,
  • le coquelicot
  • et le pied-de-chat.

"On peut les utiliser sous formes de tisanes, de sirops ou même dans des pastilles. Plusieurs marques proposent par exemple des tisanes aux sept fleurs pectorales. Elles permettent de faire sortir le mucus et de calmer l’inflammation des bronches", déclare Françoise Couic-Marinier*, docteur en pharmacie, spécialiste en aromathérapie et phytothérapie et auteure de « Le guide Terre Vivante des huiles essentielles » (éditions Terre Vivante).

En cas de bronchite aiguë, on verse une cuillère à soupe de ce mélange de fleurs séchées dans sa tasse (1 cuillère à café pour un enfant). On laisse infuser 10 min et on en boit deux à trois fois par jour.
Autre solution, prendre une seule de ces plantes pour réaliser une infusion. On peut mettre 2 cuillères à soupe de fleurs séchées de mauve, puis on les fait infuser dans un litre d’eau frémissante, et on en boit deux ou trois tasses par jour.

Gemmothérapie et hydrolats contre la bronchite

On peut également recourir à la gemmothérapie en utilisant un macérat de bourgeons de pin sylvestre, reconnu pour fortifier l’organisme. Chez l’adulte, quand la toux est très grasse, la spécialiste recommande d’en prendre 15 gouttes par jour le matin dans un verre d’eau ou de jus de fruit. Il existe aussi des mélanges de gemmothérapie avec des bourgeons de bouleau, de sapin, d’églantier...

Autre possibilité qui marche bien et reste douce, chez les enfants à partir de 3 ans : l’hydrolat. On ajoute 1 cuillère à café d’hydrolat de pin sylvestre et 1 cuillère à café d’hydrolat de ravintsara dans une boisson. A prendre matin, midi et soir.

Enfin, on trouve en pharmacie des suppositoires à base de plantes (grindélia, gelsémium, avec ou sans huile essentielle de niaouli). "Les suppositoires sont peu appréciés mais ils sont très efficaces et agissent rapidement car ils ne passent par l’estomac", confie la pharmacienne.

Des huiles essentielles contre la bronchite

Les huiles essentielles constituent une autre approche pour combattre la bronchite aiguë et ses symptômes. Par voie orale, on prend 2 gouttes d’HE d’eucalyptus radié dans une cuillère à café de miel, trois fois par jour pendant 5 à 8 jours. Ce remède est déconseillé aux enfants de moins de 6 ans, la femme enceinte, les personnes épileptiques, asthmatiques. C’est votre cas ? Mieux vaut recourir aux tisanes ou aux hydrolats mentionnés plus haut.

En massage, on peut réaliser un mélange d’huiles essentielles :

  • Prenez 5 gouttes d’HE d’eucalyptus radié ;
  • 10 gouttes d’HE de ravintsara ;
  • 2 gouttes d’HE de menthe poivrée ;
  • 5 ml d’huile végétale sèche comme l’huile végétale de macadamia, chanvre, ou noyau d’abricot.

"On applique ensuite sur le torse, le haut du dos et on peut même frictionner les avant-bras, la plante des pieds 3 fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes. Ce mélange a une action antiseptique et antivirale. Il stimule les glandes à mucus ce qui permet d’évacuer les glaires et de désinfecter les poumons", explique Françoise Couic-Marinier.

Les remèdes naturels contre la bronchite chronique

La bronchite chronique s’inscrit sur la durée. Par ailleurs, il y a un risque d’insuffisance respiratoire. Les traitements naturels proposés doivent donc tenir compte de ces caractéristiques. Il est également important d'être suivi par un médecin. 
On peut prendre des bourgeons d’églantier (rosa canina) pour soulager l’inflammation des bronches, en buvant 15 gouttes par jour le matin dans une boisson. Pour désinfecter les bronches, on se tourne vers des tisanes de thym ou d’eucalyptus.
Côté huiles essentielles, il faut y aller avec précaution car on est sur du long terme. Pour une bronchite chronique associée à une bronchite aiguë, Françoise Couic-Marinier conseille de dégager les poumons avec de l’eucalyptus mentholé à raison de 2 gouttes dans une cuillère à café de miel, matin, midi et soir, pendant 5 jours au maximum. Toutefois, ce remède est déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes, aux enfants de moins de 10 ans, aux personnes épileptiques, asthmatiques et aux insuffisants respiratoires.

En massage, on peut utiliser de l’HE d’inule odorante, une très grande expectorante utilisée notamment dans la prise en charge de la mucoviscidose. On l’associe à d’autres HE pour confectionner une huile de massage efficace. Mettez

  • 30 gouttes d’HE d’inule odorante ;
  • 60 gouttes d’HE de ravintsara ;
  • 30 gouttes d’HE de thym vulgaire à thujanol ;
  • 50 ml d’huile végétale de noisette.

On masse le thorax et le haut du dos avec 10 gouttes de ce mélange.

En inhalation, on verse 5-6 gouttes d’HE de térébenthine dans un bol d’eau chaude et on respire. Pour une action encore plus efficace, on peut utiliser un bol d’air jacquier.

Enfin, avec une bronchite chronique ou aiguë, on trouve des pastilles à base d’huile essentielle de sapin blanc du Jura ou de sapin pectiné des Vosges qui calme l’inflammation. En complément, on couvre bien sa gorge avec un foulard et on se mouche correctement pour éviter d’encombrer ses bronches.

*Son site : www.au-bonheur-dessences.com

 


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

SAVON NOIR EUCALYPTUS 200g
0 avis
EMMA NOEL
Infusion Pectorale Bio
0 avis
FAMILLE MARY