Après une naissance, le sommeil des parents serait impacté pendant 6 ans

parents et enfant qui dorment
Après une naissance, le sommeil des parents serait impacté pendant 6 ans
Par Anaïs Martinez publié le
5984 lectures

Une étude, publiée le 14 janvier dernier par le journal "Sleep", a révélé que le sommeil des parents était impacté jusqu’à six ans après la naissance de leur enfant.

Si la naissance d’un enfant est source de joie, elle s’accompagne souvent de nuits courtes et de la fin des grasses matinées. Des chercheurs de l’Université de Warwick au Royaume-Uni ont montré que la qualité du sommeil et sa durée étaient diminuées jusqu’à six ans après la naissance de l’enfant.

Plus d’une heure de sommeil perdue pour la mère

Cette étude a été réalisée entre 2008 et 2015 sur un total de 4659 parents suite à la naissance d'un enfant.

Les scientifiques ont constaté que la qualité et la durée du sommeil étaient impactés notamment les trois premiers mois suivant la naissance de l’enfant. Un phénomène observé en particulier chez les mères qui perdent une heure de sommeil contre environ 15 minutes chez les pères.

Les chercheurs ont aussi notifié que l’allaitement impactait la qualité et la durée du sommeil de la mère d’environ 14 minutes et ce pendant les 6 mois suivant la naissance.

"Les femmes ont tendance à connaître plus de perturbations du sommeil après la naissance de leur enfant, ce qui reflète bien que les mères sont encore souvent celles qui prodiguent plus de soins que les pères", commente Docteur Sakari Lemola, du département de psychologie de l’Université de Warwick. Il ajoute : "Avoir un enfant est source de joie pour la plupart des parents et il est possible que les demandes et des responsabilités liées au rôle de parent mène à un temps de sommeil plus court et une diminution de la qualité du sommeil, et ce jusqu’à 6 ans après la naissance du premier enfant".

Des premiers mois difficiles

L’étude révèle aussi que la qualité du sommeil de la mère est au plus bas les trois premiers mois, ce qui coïncide avec un pic des cris du nourrisson. Le sommeil se rétablit entre 4 et 6 mois après l’accouchement avec une récupération de 30 minutes de sommeil. Cependant, la durée de sommeil avant la naissance n’est pas retrouvée.

Les mères ne doivent pas pour autant désespérer car entre 4 et 6 ans, elles ne perdent plus que 20 minutes de sommeil et 15 minutes chez les pères, comparée à la durée du sommeil d'avant la grossesse.

L’étude montre aussi que les mères sont plus impactées sur le sommeil quand il s’agit de leur premier enfant. En effet, par la suite, la qualité du sommeil est moins impactée pour une deuxième ou troisième naissance.

Selon les chercheurs, cette étude est également la première à mettre en évidence que la qualité et la durée du sommeil de la mère avant la naissance n’est pas retrouvée avant 6 ans.

La solution serait de faire des roulements pour que les deux parents puissent se reposer ou de partager les réveils tout au long de la nuit. Privilégier l'échange avec son compagnon afin de s'arranger au mieux peut permettre de trouver la bonne solution. 

Source(s):
Commentaires