Le chou kale, un légume healthy riche en vitamines… et en pesticides

chou kale
Le chou kale, un légume healthy riche en vitamines… et en pesticides
Par Anaïs Martinez publié le
968 lectures

Le chou kale est le "super aliment" des régimes healthy. Riche en vitamines et en fibres, il est aussi peu calorique. Mais il regorge aussi de pesticides à en croire The Environmental Group (EWG), l’organisation américaine qui publie chaque année la liste des fruits et légumes les plus contaminés.

Du chou kale bio sinon rien ! Dans son rapport annuel, The Environmental Group a dressé la liste des fruits et légumes selon le degré de contamination en pesticides. Si dans la liste des produits les moins contaminés, on retrouve l’avocat, le maïs et les ananas; à la grande surprise des adeptes de régimes équilibrés, le chou kale figure dans le top 3 de la "Dirty Dozen". Dans ce trio de tête, on retrouve aussi les fraises et les épinards.

Cette liste a été établie à partir des résultats de tests effectués par le ministère américain de l’Agriculture (USDA) et de l’Agence américaine des produits alimentaires et des médicaments (FDA).

Jusqu’à 18 pesticides

Ils ont aussi analysé le taux de pesticides présents sur les légumes et fruits. Le chiffre est affolant : 92 % des produits testés contenaient des résidus d’au moins deux pesticides et certains plus de 18 !

"Le fait que l’USDA et la FDA ne testent pas tous les pesticides utilisés sur les fruits et les légumes est un immense problème", affirme Nneka Leiba, chercheuse à l’EWG. En effet, la dernière fois que le chou kale avait été testé c’était en 2009. Comme le Time l’explique, les agences de santé testent les fruits et légumes mais jamais en même temps et jamais en regardant les mêmes pesticides d'une année sur l'autre.

Le chou kale produit aux Etats-Unis contiendrait notamment un pesticide, le DCPA, connu sous le nom de Dacthal. Il a été classé en 1995 comme "cancérogène probable" et il est établi qu’il est associé à une augmentation de tumeurs du foie et de la tyhroïde. Il est aussi suspecté d’être un perturbateur endocrinien. Il a été interdit en Europe en 2009.

Selon Alexis Temkin, toxicologue à l’EWG, explique au Time que ce taux important de pesticides peut s’expliquer du fait que les plants de chou kale poussent au niveau du sol, où ils sont plus à même d’être en proie aux insectes, et sur lesquels on pulvérise plus de pesticides. De plus, avec leurs feuilles délicates, les produits sont moins susceptibles d’être achetés si elles sont endommagées.

L’an dernier, l’association Générations Futures avait également procédé à un test des fruits et légumes les plus contaminés. En tête se trouvaient les raisins, les clémentines et les cerises.

Source(s):
Commentaires