Remèdes naturels contre les coliques de bébé

Bébé a des coliques
Bébé a des coliques
Par Dorothée Blancheton publié le
3797 lectures

Votre bébé a mal au ventre. Il se tord de douleur et pleure à chaudes larmes. Il existe des remèdes naturels pour apaiser ses coliques. Anne Bonnin, naturopathe à Poitiers, nous livre ses conseils.

De nombreux bébés sont sujets aux coliques. Celles-ci se manifestent généralement au cours de leurs trois premiers mois de vie et se caractérisent par des douleurs au ventre. Le bébé se tortille et pleure. Plusieurs causes peuvent expliquer ces coliques. Elles peuvent être dues à un problème alimentaire. "Il peut y avoir une accumulation de gaz si le bébé est allaité et que sa maman consomme des crucifères, certaines épices ou aromates. Les produits laitiers peuvent être mal digérés en raison de leur teneur en caséine… Si la maman est complémentée en fer en raison d’une anémie, le bébé peut également mal le supporter", relève ainsi Anne Bonnin, naturopathe à Poitiers. Les coliques peuvent également survenir le soir, souvent entre 18 et 23h. Il s’agit alors, selon la spécialiste, de tensions (en lien avec la naissance, une angoisse, le stress parental, un rythme de vie soutenu…) qui s’expriment. Et elles peuvent survenir en plus des problèmes alimentaires.

Enfin, les manipulations sur le nouveau-né à l’accouchement ont pu avoir un impact sur son tube digestif. Une consultation chez l’ostéopathe peut alors aider.
Dans tous les cas, pour apaiser les coliques de votre bébé, il existe plusieurs solutions naturelles.

Positions et chaleur

Pour tenter de calmer les douleurs, faites boire votre bébé, s’il est nourri au biberon, dans la position la plus verticale possible. Il avalera ainsi moins d’air et cela limitera les coliques. Privilégiez également un biberon anti-colique.
La chaleur est aussi une alliée. Vous pouvez placer une petite bouillotte, pas trop chaude, ou une serviette humide et tiède sur son ventre pour le soulager. "On peut aussi essayer de récréer un espace cocooning qui rappelle la vie intra-utérine au bébé, mettre son enfant dans un porte-bébé en position physiologique pour qu’il ressente notre respiration, les battements de notre cœur, notre chaleur. Autre possibilité : le coucher, en peau à peau, sur le ventre de son père ou sa mère en écoutant une musique douce, une berceuse, des bruits semblables à ceux entendus pendant la grossesse ", suggère Anne Bonnin.
Quand votre bébé commence à se crisper, vous pouvez aussi le placer à plat ventre sur votre avant-bras, sa tête dans votre main et le bercer doucement. La chaleur de votre paume le soulage, il est rassuré par votre contact et finit généralement par se détendre.

Les bienfaits du massage

Autre remède naturel très apprécié : le massage. Là aussi, le contact avec les mains chaleureuses est profitable. La naturopathe recommande de masser le bébé en appliquant de l’huile végétale de ricin sur vos mains, en raison de ses vertus digestives. Puis, faites des mouvements circulaires, dans le sens des aiguilles d’une montre sur son ventre, de l’extérieur vers l’intérieur autour de son nombril. Cela va activer son transit et le soulager.
Pour aller plus loin dans cette démarche, vous pouvez aussi recourir à l’haptonomie. Le travail à base de massages et les paroles réconfortantes déjà entendues dans le ventre de sa maman l’aideront alors à lâcher prise et chasser ses angoisses.

Plantes et argile

Les plantes comme le fenouil ou la camomille peuvent également jouer un rôle intéressant contre les coliques du nourrisson. Le fenouil favorise la lactation, a des propriétés antispasmodiques et facilite la digestion. La camomille, elle, a des vertus apaisantes d’un point de vue psychologique. Vous pouvez en préparer des infusions. Anne Bonnin recommande ainsi de "faire infuser, pendant 10 mn, une cuillère à café de graines de fenouil (ou de camomille) dans 100 ml d’eau frémissante. L’infusion peut être bue par la maman pour améliorer l’allaitement et le bébé profitera de ses bienfaits grâce au lait maternel. Sinon, versez-en 5 ml dans son biberon ou faites-lui boire à l’aide d’une pipette".
Vous pouvez aussi opter pour l’argile verte. Celle-ci est employée dans de nombreux contextes, y compris en cas de coliques chez bébé. Pour cela, versez une cuillère à café d’argile verte bio dans un verre d’eau et laissez décanter toute la nuit. Vous pouvez ensuite boire l’eau d’argile (sans la poudre restée au fond du verre) le matin ou la donner à votre bébé avant chaque repas. Mais attention à ne pas trop en abuser, prévient la naturopathe, car l’argile verte constipe.

Homéopathie et probiotiques

Si les troubles digestifs persistent, vous pouvez demander des probiotiques en pharmacie. Ces compléments peuvent être utiles, surtout si votre bébé est né par césarienne. Les bactéries présentes dans la flore vaginale de la mère n’ont alors pas pu coloniser son microbiote intestinal et celui-ci peut être déséquilibré. C’est une manière d’y remédier.
L’homéopathie propose aussi des remèdes. "On peut donner du Chamomilla 15CH pour apaiser ou bien du Colocynthis 5 CH en cas de colique fonctionnelle ", propose la naturopathe. Les granules sont alors diluées dans un peu d’eau. Anne Bonnin recommande de ne pas tenter trop de remèdes en même temps afin de voir ce qui fonctionne ou non. 

En cas de doute ou si les coliques persistent, il est conseillé de consulter son médecin.

Source(s):
Commentaires