Comment choisir sa crème solaire ?

choisir sa crème solaire
Comment choisir sa crème solaire ?
Pexels
Par Thomas Louis publié le
Journaliste indépendant
434 lectures

C’est la question fatidique quand le soleil pointe le bout de son nez et que l’heure des départs en vacances a sonné ! Sur le marché, les références sont nombreuses, et pas toujours très bonnes pour la santé... et pour la planète. Petit tour d’horizon, afin d’y voir un peu plus clair sur la question.

L’été incarne à lui seul bon nombre de petits bonheurs de la vie : les vacances, la plage, la piscine, les repas entre amis en terrasse, ou encore : le bronzage. En effet, s'il y a bien un point commun entre tous ces plaisirs estivaux, c’est bien le soleil. Désormais, il semble évident de dire qu’appliquer une protection solaire est indispensable, dans le but de se protéger des effets néfastes des rayons. 

Pourquoi utiliser une crème solaire ?

C’est la première question à se poser lorsqu’on souhaite choisir son produit protecteur. Que l’on soit en maillot de bain à la plage ou simplement exposé.e en ville, les rayons du soleil directs ne sont pas bons pour la peau. En effet, les UVA et UVB provoquent différentes réactions, allant de la simple rougeur au malaise, en passant par le vieillissement cutané. Il n’est d’ailleurs pas rare que les petites taches pigmentaires soient dues à une exposition trop fréquente et/ou trop prolongée. De plus, les coups de soleil renforcent le terrain des cancers.

Pour choisir sa crème solaire en pleine conscience, il convient de savoir que les UVA et les UVB se distinguent notamment par leurs effets. Les UVA sont les rayons qui provoquent le relâchement cutané de la peau, tandis que les UVB sont ceux qui provoquent rougeurs et autres coups de soleil. C’est à partir d’eux que les indices de protection de nos produits solaires sont calculés.

Utiliser une crème solaire est donc primordial, notamment lorsqu’on sait que même avec un SPF 50, la peau produit de la mélanine... et bronze ! Il est également bon de savoir qu’après chaque baignade, remettre de la crème est important. Mais pour choisir une crème solaire la plus respectueuse possible de la peau et de la planète, les critères se resserrent parfois autour d’une question : le filtre.

Quel filtre choisir pour sa crème solaire ?

On l’aura vite compris, si le Facteur de Protection Solaire (FPS) permet de retarder l’agression des UV, le filtre est également à prendre en compte.

Le filtre d’une crème solaire est cette barrière qui permet de lutter contre les rayonnements d’UV. Il en existe deux grands types, qui ne fonctionnent pas de la même manière :

  • Le filtre chimique, que l’on retrouve dans les produits solaires conventionnels, et qui agissent par absorption des rayonnements,
  • Le filtre minéral, qui réfléchit les rayonnements.

Les filtres chimiques

Le filtre chimique permet de protéger la peau une trentaine de minutes après son application. Son principe repose sur des molécules qui prennent la place de la peau. Le problème ? Certains de ces filtres sont parfois soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens, voire cancérigènes. De plus, on associe souvent les filtres chimiques à des ennemis de la planète, pour la simple et bonne raison que leurs compositions sont toxiques pour les récifs coraliens, ainsi que pour la faune sous-marine.

Parmi les ingrédients les plus courants (et les plus nocifs), on retrouve le benzophenone-3, l’éthylhexyl, le méthoxycinnamate, l’octocrylène, l’alcool benzylique, les parabènes, autant de termes qu’il est toujours utile d’éviter tant que possible dans les compositions.

Les filtres minéraux

Les filtres minéraux reposent donc sur le principe de réflexion (sur le modèle du miroir), afin de protéger la peau des rayonnements. Il s’agit d’une alternative plus respectueuse pour la santé et pour l’environnement. S’ils agissent dès l’application, ils ne pénètrent pas la peau, et ont, de ce fait, un rendu parfois moins uni qu’un filtre chimique. Les crèmes solaires à filtre minéral se composent généralement d’un assemblage de nanoparticules de minéraux comme le dioxyde de zinc, ou encore le titane. Associé à un indice de protection au-dessus de 30, ce type de produit solaire coche toutes les cases pour faire un pas de plus vers une certaine idée de la “responsabilité”.

Choisir une crème solaire bio ?

Techniquement, les crèmes solaires à filtre minérale sont les crèmes solaires bioles seules qui peuvent prétendre au label “bio”. Et si choisir une crème solaire bio nous assure que les perturbateurs endocriniens et autres substances nocives sont bannis, il semblerait que le choix soit déjà fait ! Côté efficacité, se composent d’ingrédients naturels, mais pas moins efficaces, et parfois plus sensoriels, à l’instar de l’huile de coco. Aujourd’hui, les formules ont largement évolué, et on retrouve bon nombre de références dont l’application ne laisse plus de traces blanches.

Côté label, certains comme Cosmebio, Ecocert, ou encore Nature et Progrès, etc. renforcent la gage de qualité, mais aussi d’assurance que la crème solaire que l’on s’apprête à appliquer limite les dégâts pour nous... comme pour Dame Nature !


 


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Creme solaire enfant SPF 50+ - 100 ml
0 avis
LABORATOIRES DE BIARRITZ