Cancer du sein : renaître grâce aux piliers de la santé globale

cindy montier
cindy montier
Par Charlotte Vierne publié le
Journaliste indépendante
1633 lectures

Pour en finir avec le cancer du sein, Cindy Montier a repris sa vie en main. Elle partage aujourd’hui son expertise en santé globale sur son blog Curcuma box et propose des « retraites vitalité » axées sur l’alimentation, le sommeil, l’activité physique et la gestion des émotions.

« La maladie est une alerte, pas une fatalité ! » Diagnostiquée d’un cancer du sein de mauvais pronostic à l’âge de 30 ans, Cindy Montier n’a « jamais considéré (sa) maladie comme un prédateur venu de l’extérieur ». Son corps, explique-t-elle « a fabriqué » ce cancer ! « Il a déclenché cette alarme ultime car j’avais ignoré les précédents signaux ». Lorsqu’elle tombe malade, Cindy vient d’avoir son premier enfant et travaille comme modéliste pour la célèbre marque de prêt-à-porter parisienne Ba&sh. « A cette époque, je faisais beaucoup d’excès. Apéros, junk food : à 30 ans, on se croit invincible ! » Mais à l’automne 2013, elle découvre qu’elle ne l’est pas : une tumeur de huit centimètre colonise dangereusement son sein droit et le protocole de soin ne tarde pas à se mettre en place. Trois chimios plus tard, il lui faudra se soumettre à l’ablation ! Et la jeune amazone n’en aura toujours pas terminé : après la radiothérapie, Cindy Montier se voit prescrire une hormonothérapie censée durer plusieurs années. « J’étais manipulée dans tous les sens et j’ai eu la sensation d’être entièrement dépendante de la médecine et de que l’on décidait pour moi. C'était exaspérant ! »

Agir contre la maladie

Au pied du mur et taraudée par l’envie de comprendre ce qui lui arrivait et là où elle avait pêché, Cindy décide de se plonger dans la lecture d’Anticancer. Le best-seller de David Servan Schreiber défend une approche proactive de la maladie et de la santé. « Cela a été une révélation ! Je découvre qu’en parallèle des traitements traditionnels, je peux agir contre le cancer en donnant les bonnes armes à mes défenses naturelles ! »

Dès lors, Cindy se passionne pour la santé naturelle : multipliant les rendez-vous chez les praticiens de médecine alternative, elle entreprend également une formation au Centre d’enseignement de naturopathie (CENA). « Je me suis intéressée à la naturopathie qui envisage la santé sous un angle qui m’était jusque-là inconnu ! Cela m’a donné les clés pour redevenir pilote à bord de mon propre navire. » Elle y découvre les quatre grands piliers de notre santé globale : activité physique, sommeil, émotions et bien sûr alimentation !

Une alimentation naturelle, bio et source de vitalité

Opérant un virage à 180°, Cindy revoit de fond en comble sa façon de s’alimenter : exit les produits industriels et manufacturés qu’elle remplace par des matières brutes et non transformées : des produits bio, frais, locaux et de saison ; fini également les sucres et les viandes (rouges en particulier) qui, consommés en excès, sont souvent responsables de nombreux cancers. Elle arrête également les produits laitiers et le gluten « non parce que c’est à la mode, mais parce qu’ils encrassent l’organisme qui ne les digère plus et que j’en ressens les bienfaits chaque jour ! » Huile d’olive, de coco, de colza, de sésame ou de noix, elle privilégie les bonnes huiles qui n’ont pas été cuites, vierge et de première pression à froid. Au sel, elle préfère le tamari ou le gomasio et utilise toutes sortes d’épices, au premier rang desquels figurent le gingembre et le curcuma. Elle fait enfin attention aux associations (céréales et viandes par exemple) car « l’alimentation doit être source de vitalité et non pas d’alourdissement comme c’est le cas après un repas trop gras ou copieux. »

Gestion des émotions, exercice physique et sommeil

Mais cette nouvelle hygiène de vie alimentaire n’est pas tout. A cela, Cindy ajoute un certain nombre d’ajustements lui garantissant une tranquillité du corps et de l’esprit. Elle considère d’ailleurs, les émotions comme un autre des piliers de la santé globale. Pour elle, la gestion de la peur, de la colère, de la joie ou encore de la tristesse fait en effet partie intégrante d’une vie en pleine santé : « cela passe par la pratique quotidienne de la méditation et du yoga ou de tout autre discipline capable d’apporter un lâcher prise salvateur ! » Elle cite notamment la sophrologie, la cohérence cardiaque ou encore la respiration. Autre point à ne pas négliger : l’activité physique dont nous savons aujourd’hui qu’après le traitement d’un cancer du sein ou du colon, elle diminue de 60 % le nombre de récidive et la mortalité. Cindy la conseille « régulière et, si possible, dans la nature pour assurer une bonne oxygénation ». Enfin, elle insiste sur la nécessité d’un sommeil réparateur et suffisant,  « essentiel pour garantir notamment l’équilibre acido-basique de notre corps. »

Curcuma box

Ces découvertes, Cindy a eu envie de les partager. Et c’est le nom de cette plante herbacée aux nombreuses propriétés anticancer qu’elle choisira pour baptiser son blog healthy et déculpabilisant : Curcuma box. A partir de 2015, elle y publie un article par semaine distillant sur ton léger et drôle ce nouvel art de vivre en bonne santé. De ce blog, elle tirera bientôt deux formidables livres pratiques, toujours en vente sur son site. Dans son Livret d’accompagnement et son Livret healthy, elle revient sur son parcours et sa renaissance et explique sa méthode de santé globale. Plus tard, un podcast intitulé « Bouge ton curcuma » et faisant intervenir toute sorte de personnalités entendant agir sur leur santé différemment, verra le jour. Prônant une médecine intégrative dans laquelle les médecines alternatives seraient complémentaires des traitements traditionnels, Cindy est convaincue que « les maladies comme le cancer sont, à 70 % générées par nos modes de vie ! » Et à l’heure où la pandémie de Covid-19 fait rage, « nous sommes dans le bon timing pour tout changer ».

Exprimer sa puissance d’autoguérison

Pour tout changer et faire prendre conscience de l’importance de cette prise de pouvoir sur son propre corps, elle vient de se lancer dans l’organisation de retraites vitalité, faisant intervenir des professionnels de la santé, du bien-être ou de la préservation de l’environnement. La première édition de ces séjours « régénération » débutera le 22 avril 2021. A l’Arche des trois becs, un havre de paix situé au cœur de la vallée de la Drôme, elle et son amie Géraldine Soares, professeur de yoga, guideront les participants sur le chemin d’une santé harmonieuse en leur proposant une autre alimentation, des ateliers pratiques sur le fonctionnement de notre organisme, la pratique de l’Akhanda yoga qui se concentre sur la stimulation du corps et des énergies, des randonnées « pour faire le plein d’oxygénation et d’ions négatifs » (molécules chargées électriquement particulièrement bénéfiques pour le corps) ainsi que des expériences méditatives, de reconnection et de transformation.

Et si le séjour affiche déjà complet, Cindy réfléchit déjà à la prochaine édition prévue à l’automne prochain, pour permettre au plus grand nombre de participer à ces expériences de régénération.

Pour en savoir plus :

Le blog : www.curcumabox.fr
Les retraites : www.curcumabox.fr/retraite-vitalite


 


Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Curcuma
0 avis
ARCADIE
Curcuma - 30g
0 avis
ARTISANS DU MONDE
Commentaires