Yoga du visage : une technique anti-stress et anti-rides

yoga visage
yoga visage
© Stoklib
Par Dorothée Blancheton publié le
Journaliste indépendante
1485 lectures

Issu de diverses pratiques liées au bien-être, le yoga du visage permet de limiter les signes du vieillissement par des exercices d’automassage. Son action rejaillit aussi sur les émotions en réduisant le stress. Sylvie Lefranc, enseignante en yoga et auteure de « Yoga du visage » nous donne quelques conseils.

Si le yoga du corps est une discipline bien connue et en plein essor, le yoga du visage commence également à faire parler de lui. Cette pratique qui consiste à faire des exercices de mobilisation du visage, s’inspire du Hatha yoga, de la médecine traditionnelle chinoise, des massages ayurvédiques du visage, de la gymnastique faciale, du Qi gong... Son objectif ? Tonifier naturellement les muscles du visage, lui redonner de l’éclat et diminuer fortement les rides d’expression dans une démarche associant beauté et bien-être. « Au fil des ans, la gravité affaisse notre visage, le renouvellement cellulaire ralentit, on a moins de collagène pour assurer la fermeté de notre peau... Le yoga du visage est une alternative naturelle à la médecine esthétique. Quand on supprime les signes extérieurs de vieillissement avec des injections d’acide hyaluronique ou de botox, le message revient. Avec le yoga du visage, on va à la source. On n’arrête pas le vieillissement mais on est contente de se regarder dans le miroir car on vieillit bien », remarque Sylvie Lefranc*, enseignante de Hatha et Yin Yoga, experte en Yoga du visage et auteure du « Yoga du visage » et de « Je m’initie au yoga du visage » (à paraître le 20/04/2021) aux éditions Leduc S.

Une approche holistique

L’approche de Sylvie Lefranc est holistique et ne se limite donc pas au visage. Celui-ci reflète en effet ce qui se passe à l’intérieur du corps. Une bonne hygiène de vie avec une alimentation de qualité, un sommeil suffisant et réparateur, des émotions positives, une activité physique régulière, une bonne oxygénation auront toujours un effet bénéfique sur le visage. De même, le fait de pratiquer du yoga, de la méditation de pleine conscience, du Qi gong ou autre, en parallèle, accentue la sensation d’apaisement et aide à se sentir mieux. Là aussi, cela se lit sur le visage.

Une meilleure conscience de soi

En pratiquant le yoga du visage, on développe une conscience corporelle très forte de cette partie du corps. « On se connecte à soi, à ce que l’on ressent car nos émotions induisent des contractions du visage et des rides d’expression. Quand on travaille sur son visage, on acquiert un autre rapport à soi, les mouvements deviennent conscients et la peau est plus lisse », explique Sylvie Lefranc. Cette prise de conscience évite de creuser les rides.
Autre effet bénéfique qui en découle : l’impact sur le stress. « Paul Ekman, psychologue américain spécialiste du lien entre les émotions et les expressions faciales, a expliqué que lorsque l’on mimait une expression, on ressentait l’émotion qui y était liée. Si on désapprend à froncer les sourcils, à faire la moue, à mimer des expressions négatives, on les ressentira moins souvent. On allège le poids de l’émotion à l’intérieur. C’est un cercle vertueux », assure Sylvie Lefranc.

Des exercices d’automassages

Le yoga du visage permet aussi d’agir sur les signes du temps. Chaque jour face au miroir, pendant 5 à 10 min, on effectue une série d’exercices d’automassage associant étirements et lissages. « Ceci permet de drainer le système lymphatique, d’irriguer et redonne de l’énergie au visage pour nourrir les tissus affaissés. Cela stimule également la production de collagène et d’élastine, tonifie les muscles pour repulper les lèvres, remonter les commissures... », ajoute la spécialiste.
On commence par regarder les zones du visage les plus marquées et on réalise les exercices ciblés en appliquant en même temps sa crème ou son huile. Ces exercices s’adressent à tous et ne présentent pas de contre-indication, à condition de ne pas y aller trop fort pour éviter d’abîmer les tissus déjà fragilisés. Ces exercices ne doivent jamais faire mal.

La ride du lion :

Cet exercice que vous pouvez réaliser à volonté au cours de la journée, notamment si vous passez de nombreuses heures devant un écran, vous permettra d’installer régulièrement de la détente et de la douceur sur les traits de votre visage.

  • Frottez vigoureusement vos paumes de mains l’une contre l’autre afin qu’elles soient bien chaudes ;
  • Posez le coude de la main droite sur une table ou votre bureau, et déposez votre front dans votre main, avec la paume située au niveau de l’espace intersourcilié ;
  • Relâchez complètement les épaules et la nuque et sentez que votre main soutient votre tête ;
  • Respirez profondément et sur chaque expiration, exercez une pression douce de votre main entre vos sourcils.

Les sillons nasogéniens :

  • Ouvrez la bouche afin de faire une forme de « O » avec la bouche en allongeant le bas de votre visage, la lèvre supérieure fermement plaquée sur les dents.
  • Placez vos mains sur vos tempes et étirez les traits du visage vers l’extérieur avec les mains.
  • Veillez à ce que le muscle du cou, le platysma, reste détendu.
  • Maintenez la position 5 secondes en respirant par le nez.

Renouvelez l’exercice deux fois.

Le double menton :

Cet exercice consiste à venir aspirer la région sous-mentonnière en la rentrant vers l’intérieur par la force de la langue. Il est excellent pour les personnes qui souffrent d’un relâchement du bas du visage, par manque de tonus musculaire ou suite à un amaigrissement important, et d’un début de double menton.

Inspirez par le nez. Puis sur l’expiration par le nez, venez plaquer très fortement la langue contre le palais supérieur comme si vous souhaitiez amorcer un claquage de langue ou une succion, langue très légèrement avancée et mâchoire inférieure projetée légèrement vers l’avant.

Renouvelez l’exercice deux à cinq fois. Cet exercice remarquablement discret peut se pratiquer à volonté au cours de la journée. Il suffit d’y penser.

Des lèvres plus pulpeuses :

Le mouvement du baiser est une des façons les plus naturelles de contracter le muscle du contour des lèvres. Ce faisant, il est possible que nos « bisous » créent un certain nombre de rides d’expression au-dessus et au-dessous des lèvres supérieure et inférieure. Pour bénéficier de la contraction du bisou et limiter les plis, pressez préalablement le bout des doigts sur votre bouche et cherchez à embrasser vos doigts qui résistent au maximum au mouvement de la bouche. Faites trois cycles de dix baisers. Puis détendez la bouche en faisant vibrer les lèvres.

Yoga du visage : des résultats à court et long terme

La qualité des résultats dépend de son âge, de l’ancienneté des rides, de la régularité de la pratique, de son état d’esprit... Sylvie Lefranc assure que chaque automassage apporte un bénéfice immédiat en illuminant le visage et lui redonnant un éclat instantané. « Le résultat sur les rides et l’affaissement de l’ovale du visage est important mais le chemin pour y parvenir l’est aussi », prévient la spécialiste.
Par ailleurs, le fait de s’accorder tous les jours un moment pour soi, de se concentrer sur ces exercices, de se masser permet de se détendre et de se sentir bien, d’oublier ses soucis du moment et d’avoir la sensation d’agir pour sa beauté et son bien-être. Et comme le rappelle l’enseignante de yoga « ce dont on prend soin, on apprend à l’aimer ».

*Son site : www.sylvielefranc.fr

Photo : © photos issues du livre « Je m’initie au yoga du visage » : Catherine Delahaye

Découvrez une sélection de produits bio issus de notre guide d'achat :

Commentaires